Syndrome Galàpagos.

Le syndrome galàpagos, apparu entre 1999 et 2010 au Japon, nom particulier qui sert à désigner un phénoméne de plus en plus abondant dans la société d’aujourd’hui. En effet, ce therme qui reprend le nom des “îles galapagos”, expose le probléme d’aujourd’hui avec toutes ces personnes qui ne peuvent plus vivrent sans portable, sans la technologie d’aujourd’hui. Toutes ces personnes vivent à l’écart de la société comme les animaux de ces îles. Ces animaux ne peuvent pas vivre en dehors de leur monde tout comme ces gens qui ne peuvent pas vivrent en dehors de leurs smartphones.

 D’un point de vu artistique, les portables sont devenus un moyen simple pour montrer ce que l’on aime grâce à leurs coques ou leurs “straps”. D’un point de vu psycologique, les portables, font totalement partie de la personne qui l’utilisent, les gens en sont accros et vivent enfermés dans ce monde. D’un point de vue industriel, au Japon notamment, l’industrie sur les nouvelles technologies sont en hausse, ils sont toujours à la découverte de nouvelles choses, qui feront acheter les consommateurs, ce qui les rendra encore plus accros. Au jour d’aujourd’hui, les ventes de téléphones portables explosent.

La globalasation des smartphones posséde des avantages comme des inconvénients. En effet, posséder un portable facilite énormément de chose comme appeler des proches qui vivent loin, envoyer un mail à la dernière minute à quelqu’un, montrer son style au travers du portable. Cela nous permet aussi de nous souvenirs de certaines choses grâce à la fonction “rappel”. Finalement, sans portable, on serait perdu. Néanmoins, cette globalisation présente de nombreuse inconvénient. En effet, elle réinvente la société d’aujour’hui. Elle l’a réinvente à cause de ces portables qui prennent toute l’attention de ses consommateurs. Par exemple, lors d’une sortie entre amis, il n’y aura pas une minute sans que quelqu’un utilise son portable. C’est une réel dépendance qui entraîne un isolement de chacun dans leur monde virtuel.

 

About coralie.chatelain

Mes centres d’intérêts se base principalement sur l'art. J'aime surtout tout ce qui touche le dessin. J'aime notamment dessiner les visages. J'aime lire certains manga tel que "GTO". Mon intérêts par rapport à ce cours est surtout l'envie de voir comment le cosplay peut être une exposition de soi. L'année précédente j'ai étudié le Japon en comparant l'art occident et j'ai apprécié d'étudier ces deux continents qui ont deux cultures différentes. Comme ce cours propose de comparer ces deux continents, mais d'une autre manière, je trouve ça utile pour enrichir ma connaissance. J'aime le "cosplay", qui est une manière de s'exposer et de montrer ce que l'on aime, c'est donc une exposition de soi. Je trouve ça intéressant de comparer le Japon et l'occident sur les moyens "mobiles". Je suis également motivée par le fait d'étudier, les nouveaux moyens mobiles tel que les téléphones portables tout en comparant également l'exposition de soi à travers les réseaux sociaux, le cosplay... Pour finir, ma volonté d'assister à ce cours, est d'acquérir une nouvelle façon de voir l'exposition de soi et d'enrichir mes connaissances au sein de notre époque avec les nouveaux médias de notre époque.
This entry was posted in 4eme cours 26/10/12. Bookmark the permalink.