Le vêtement : un média communicant

La Parure, Guy de Maupassant

 Tout d’abord il est nécessaire de définir ce qu’est un média. Un média est un moyen permettant de véhiculer des idées, des pensées grâce à des supports technologiques et ainsi diffuser des messages audiovisuels ou sonores. Il existe différents types médias:

-les médias de diffusion comme la radio, la télévision, le cinéma..

-et les médias de communication, ou appelés aussi « directs », comme le langage, l’écriture, les affiches… Mais aussi le téléphone portable, les ordinateurs, …

Pour le sociologue et philosophe canadien Marshall Macluhan, et principal fondateur des études contemporaines des médias et leur influence sur la société, les médias ne se limitent pas seulement aux technologies (radio, TV…) ou au médias dit « directs ». Pour lui la lumière, la parole, les transports ou encore les vêtements font aussi parti de la sphère des médiatique.

Prenons l’exemple des vêtements.

Les vêtements ont plusieurs fonctions, la première : la protection du corps contre l’environnement extérieurs (température, soleil, microbes..). Il joue aussi un rôle central en matière de pudeur. Mais il endosse d’autres dimensions culturelles et sociales.

Autrefois, les vêtements indiquaient le statut social. Aujourd’hui, la limite des statuts est obscure, ainsi les vêtements sont considérés comme un véhicule d’expression de la personnalité, mais la notion de différenciation sociale grâce aux vêtements existe tout de même.

En effet les êtres humains s’expriment grâce à l’habit, un habit représente l’image d’une personne et de son caractère. Ainsi un vêtement peut être plus qu‘un simple vêtement. Il est l’un des premiers éléments de communication entre moi et les autres, avant même de discuter. Ainsi dans notre société moderne, comme dans les sociétés antérieures, l’habit joue un rôle de communication important entre les personnes.

Nous pouvons alors dire que le vêtement est un média important dans la vie de tout les jour et ce depuis des siècles. Car il permet une communication instantanée, avec autrui.
Mais nous pouvons aussi nous demander si cela ne serait pas renforcer cette société basée sur l’image que chacun renvoi ? Cette nécessité de répondre aux attente de la « mode » ?

 

This entry was posted in exposition de soi 2015 rapport 1. Bookmark the permalink.