Le syndrome de Galápagos

Le Keitai s’émise dans la société japonaise, on peut constater qu’il y a une différence entre l’utilisation et le fonctionnement du portable.  En effet,  divers modifications techniques sur le portable  permettent de personnaliser  notre propre Keitai, et par conséquence de créer à notre propre image d’un Keitai qui nous représente.   Le renversement avec les avatars renforcent l’altérité de l’individu.

 

Le Keitai est pour soi, tel qu’un doudou, on ne partage pas. Puisque l’on peut le personnaliser : changer le fond d’écran avec tes photos, mettre des musiques que l’on apprécie sur le lecteur MP3, … Les MMS (Multimédia, Messaging, Service) donnent une augmentation de la réalité, en envoyant des vidéos ou images, qui facilitent la mobilité. La notion de mobilité n’est pas calculée, traversé le monde d’un bout à un autre, on est connecté les uns des autres. L’image mobile transforme le comportement, et bouleverse le changement corporel : le téléphone est devenu un de nos organes.

Dans la société japonaise, les jeunes adolescents/adolescentes portent l’uniforme, ce qui permet une égalité entre les classes sociales, cependant il nuit la personnalité de chacun. Alors le Keitai devient une démarcation de l’individualité, malgré que ce soit un désir quelque peu égoïste. Une forme d’amitié se développe,  l’échange de Straps en signe d’amitié.

La forme esthétique du portable a changé au court de ses années. Effectivement, une tendance entre 2003 et 2007 honore les téléphones à clapet ; puis à partir de 2007 jusqu’aujourd’hui, les Smartphones priment sur la génération grandissante.

Un comportement spécifique se développe, cacher sa vie privée est dure lorsque l’on a dans un lieu public. Le phénomène Oritatami Keita se met en place, des outils qui améliorent la vie privée

-un  filtre permettant de cacher l’écran dans un certain angle de vue

-une couverture de livre pour faire semblant de lire un livre

 

Le syndrome de Galápagos ou Galápagos Shôkô Gun

La galapagosization est le terme le plus proche pour associer la société Japonaise, en effet la société nippone grandit à l’écart, une isolation de la globalisation de la mondialisation. Une avancé technologies japonaises évoluent d’une vitesse, que le Japon est une tornade de technologie au reste du monde. Peut-on dire que le pays du soleil levant est incompatible ?

Ce terme apparait dans les environs de 1999, en même moment que le système de réseau IMode : un service afin d’aller sur internet, envoyer des mails et les consulter via sur le mobile. Cependant ce syndrome est considéré comme négative,  la société devient peu à peu fermée sur elle-même comme aux temps d’Edo (1600 à 1868).

About hysaki.hoang

Téléphones portables, cosplay, purikura, manga et encre de Chine. Entre la communication quotidienne et les arts, ce cours m'inspire agréablement. En effet un objet banal de nos jours, le téléphones portable est un outil qui permet aussi bien de créer une oeuvre appart entière, que des instruments traditionnelles tels que des pinceaux ou du crayon à papier. La technologie fait part dans ce monde artistique qui évolue constamment au fur du temps. L'art numérique entre dans les arts, innove et donne de l'inspiration aux arts. Etonnant soit-il, cet art est tout aussi extravagant qu'excentrique. Cet art m'interpelle et me fascine, effectivement la jeunesse nippone très liée à la société, l'exprime dans les arts comme le manga ou le cosplay. Je pense que le cours que vous tenez va m'enrichir davantage sur le pays du soleil levant, et ainsi que je performe à mes projets futures.
This entry was posted in 4eme cours 26/10/12. Bookmark the permalink.