Exposition de soi à travers l’image de soi

Plus la technologie se développe et plus de nouvelles fonctionnalités qui nous permettent de nous exprimer apparaissent. Ces fonctionnalités influencent l’être. Au Japon, le « Print-Club » qui est une cabine photo à été conçu à la base pour que les japonais puissent faire des photographies d’identités, comme le photomaton présent en France. Cette cabine, après la deuxième moitié des années 1990, a eu énormément de succès et s’est développé afin de permettre la satisfaction des clients. Ces derniers ont pu grâce au développement de la cabine prendre des photographies seule, ou bien entre amis, en y ajoutant différents autocollants, en changeant la couleur des photographies, ou encore en changeant le fond. Elles sont développées sur place mais elles peuvent également être téléchargés, envoyés et échangés entre amis. Le Print-Club permet entre autre de faire une collection de photographies, mais aussi de stocker des souvenirs. Les jeunes filles ont commencées à faire des échanges d’autocollants, ce qui est devenu une espèce de communication sociale, un signe d’amitié. De plus, seule la première opération est payante. Les suivantes sont gratuites.
Par ailleurs, après l’apparition du Print-Club, notamment à la fin des années 1990, les japonais qui n’aimaient pas être photographiés ont commencés à adorer la photographie. Comme quoi, cela a apporté de la confiance aux gens.
Plus tard, en 2010, une application photomaton ayant de nouvelles fonctionnalités  apparait dans l’iPhone. Les utilisateurs pouvaient désormais modifier le fond, ajouter un cadre, déformer le visage. Mais cette application reste assez simple car elle ne possédait pas énormément de fonctionnalités. Elle permettait juste à l’utilisateur de s’amuser.
Enfin, il serait important de préciser que le Print-Club a donné l’habitude d’être photographier au gens, de faire différents positionnements, de s’exprimer artistiquement ou expressivement. Cela a crée une image logotype de soi et a permis aux réseaux sociaux de se développer, mais aussi à former des albums numériques ou papier. C’est donc une exposition de soi à travers l’image de soi.

This entry was posted in exposition de soi 2015 rapport 3. Bookmark the permalink.