Rapport 5: Liberté d’expression et l’utilité de l’art “politique”

AiWeiwei, ne le 18 mai 1957 a Pekin, est un des artistes majeurs de la scène artistique indépendante chinoise, a la fois sculpteur, perforer, photographie, architecte, commissaire d’exposition et blagueur. Il est également un activiste. Comme un activiste politique, il a critique ouvertement de la position du gouvernement chinois sur la démocratie et les droits humains qui fait trembler la Chine. Il est un symbole de la liberté d’expression en Chine par ses ouvres.

L’occasion de découvrir un artiste hors norme, passant avec une aisance confondante de la peinture à la photo, du design à l’architecture, faisant de son blog, de Twitter ou de ses investigations sur Internet une discipline artistique à part entière. Son œuvre, commencée à New York à l’aube des années 80, sous forme de journal intime en image, sonde la Chine d’aujourd’hui. Elle se fait parfois spectaculaire. Comme à la Tate Modern, à Londres, en 2010, lorsque Ai Weiwei tapisse le sol de cent millions de graines de tournesol en céramique peintes à la main. Fabriquées par les artisans de Jingdezhen, elles font référence au peuple dont on disait qu’il se tournait vers Mao comme vers le soleil. Ai Weiwei montre aussi ses images du tremblement de terre du Sichuan (12 mai 2008). Il s’était acharné à recueillir le nom de tous les enfants ensevelis sous les gravats de leur école dont les normes sismiques n’avaient pas été respectées par une administration corrompue. L’enquête de trop aux yeux des autorités…Comme nous le savons, il a montre de la vie de notre société.

Art du cyclisme

Forever_Bicycles

Cet ouvre a expose dans le tout le monde. Maintenant, vous voyez cette photo, c’est a Berlin.

Dans la exposition de Martin-Gropius-Bau, on peut voir dans le hall d’entée, il y a un grappe de vélo qui est très grande et perméable a la lumière. 150 vélo sont mettre ensemble avec un grand métaphore.

Dans le passe, on peut voir les vélo partout, un peu de voiture. Mais aujourd’hui, au contraire, c’est très danger pour prendre un vélo dans la rue a Pékin car il y bcp de voiture dans la rue,en plus, ça apporte bcp de pollution.

à travers cet art, les changement de la société se reflète en chine. La deuxième photo c’est la exposition en Toronto, Cet ouvre montre l’insécurité dans le monde.

image

Ai Weiwei a créé à Hong Kong une oeuvre composée de plus de 1.800 boîtes de lait en poudre afin de mettre en lumière les problèmes de sécurité alimentaire en Chine. La question du lait pour bébés est particulière sensible en Chine depuis que le scandale de la mélamine a explosé dans ce pays en 2008. Depuis lors, la demande pour le lait importé a explosé en Chine, provoquant même une pénurie à Hong Kong qui a dû limiter la quantité de boites que les voyageurs sont autorises à sortir du territoire. Donc il a dénonce l’insécurité alimentaire en Chine est un menace.

Sa nouvelle exposition en 2015, Large, s’est installée pour quelques mois à Alcatraz, l’ex-prison fédérale de haute sécurité, située au large de la baie de San Francisco.l’exposition se compose de sept sculptures, il utilise la façon acoustique et les médias mixtes, toutes incarnant des réflexions autour de la liberté d’expression et des droits des hommes.

La motivation de ce exposition, Il est aujourd’hui privé de sa liberté d’expression et est interdit de quitter le territoire chinois. Donc il a considère la droit de la liberté de la personne.

“Je voulais fuir la situation politique dans laquelle se trouvait mon pays. Et le meilleur moyen pour y parvenir, c’était de se réfugier dans l’art.” — Ai Weiwei

L’art, peut-t-il devenir instrument pour réaliser la fin de la politique ? L’art est-il politique?

Il y’a deux opinions de diffèrent: D’une part est l’art faire partie de politique,il service de la politique. D’autre part, l’art est une domaine indépendant, il n’y a pas de relation avec politique, ni influencence sur politique.

Aiweiwei est un représentant du premier, tous ses ouvres sont un moyen pour exprimer son but en politique, tout a l’heure, le troisième ce que nous avons présente.

A pâtir de renaissance, l’art était combiner avec politique. Par exemple, Vinci, ses ouvres,<<cène>> <<Moralisa>>…sont religieux. Dans l’époque-la, les artiste sont exprimer leur voeux de religion par les romans, les peintures, les sculptures, etc…

Mais il y’a bcp de gens pense que l’art est très pur,sacre, qui ne peut pas être utiliser comme un moyen politique.

Mais dans nos société, l’art et politique toujours ensemble, peut-t-il sépare?

Je pense, tant que nous restons dans la société qui a un caractéristiques politique, dans la vie politique, Tout les expression de arts sont influence par politique.

Bien qu’il y a bcp de artiste utilise l’art pour exprimer son but en politique, mais nous souhaitons que l’art puisse rester simple, pur, pas complique.

En conclusion, AIWEIWEI est un artiste le plus controverse de chine. Ai Weiwei, l’artiste chinois mondialement connu, est la bête noire des autorités de notre pays. Son art est un véritable terrain de jeu pour son militantisme, un moyen de s’exprimer contre un régime qu’il rejette.

 

This entry was posted in exposition de soi 2015 rapport 5. Bookmark the permalink.