Qu’est ce que le light novel?

Commençons par le commencement, qu’est-ce qu’un light novel? A mi-chemin entre un roman et un manga, il s’agit d’histoires destinés à un public de jeunes adultes.

Depuis les années 2000, avec le développement du marché des light novels, la publication directe prend de plus en plus d’ampleur.

Les light novels se voit en premier lieu pré-publiés un chapitre dans des magazines tels que le Dengeki G’s, The Sneaker ou le Comptiq. Ils seront ensuite mis en vente au format « Tankobon », un petit format facilement transportable partout, généralement de taille A6. Ils utilisent des paragraphes courts et sont écrits sous la forme de dialogue afin de parfaitement convenir à ces lecteurs. Ces oeuvres ne dépassent généralement pas 40 000 à 50 000 mots, et sont le plus souvent garnies d’illustrationsIls tournent autour des 300/350 pages selon les ouvrages.Ils sont généralement imprimés sur du papier de basse qualité et vendus à un prix réduit.

Cependant, la pré-publication se fait assez rare de nos jours et beaucoup sont directement publiés hors cas particulier ou ces derniers sont publiés sur internet.

Le light novel ne dispose pas que d’un auteur, ils sont toujours en duo, à l’écriture, l’autre aux dessins, ce qui fait le charme de ce livre et le succès de certains dessinateurs dont la popularité explose suite à la parution de ces lights novel. Cependant, il existe des exceptions comme l’a démontré You Kamiya, l’auteur de No game No life qui à tout écrit et dessiné en solo.

Les light novels sont très populaires au Japon et les éditeurs cherchent de nouveaux talents en organisant des concours annuels depuis 1994 dont la plupart offrent au vainqueur un prix en argent ainsi que la publication de leur oeuvre et le vainqueur peut remporter une somme d’argent allant jusqu’à 3 000 000 de yen, près de 20 000€. Le Dengeki Novel Prize semble être le concours le plus populaire, ce dernier réunissant plus de 2000 candidats chaque année.

L’histoire du light novel en France débute en 2009 lorsque Pika annonce l’acquisition de la licence Haruki, d’abord en manga, et c’est peu après qu’ils annoncent que les éditions Hachette vont publier le roman. Mais les fans voulaient que le roman se rapproche au plus près de l’oeuvre originale japonaise mais ça n’a pas été le cas car au final il n’y a pas eu d’illustrations, le titre conservé a été fidèle à l’original mais c’est une très simple couverture rouge qui l’accompagna, ce fut donc un flop total.

C’est seulement en 2014 que le light novel revient en France. Ce sont les éditions Ofelbe qui annonce ce retour. Ils ont écouté leurs futurs lecteurs en y intégrant tout ce qu’il faisait le charme profond d’un light novel, le savant mélange de l’écriture illustre. C’est grâce a ces erreurs du passé que nous avons aujourd’hui des éditions très correctes sur le marché français.

This entry was posted in exposition de soi 2015 rapport 4. Bookmark the permalink.