Le roman minimaliste.

Il s’agit ici de la même histoire, mais lue par trois personnes différentes.

L’idée étant de partir d’un texte descriptif, le simplifier, pour en faire un texte minimaliste.

J’ ai  donc demandé à trois amies de les lire, puis de barrer ce qui, a leur yeux, était le moins pertinent dans l’histoire.

On obtient donc trois histoires différentes, puisque ce qu’il reste, est ce qui leur parait être le plus important.

 

zoe marie lauren

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.