Exposition de soi – rapport 2

L’exposition de soi à travers l’image de soi est connu de tous et depuis de nombreuses années, voire des siècles.

Selon moi, l’image de soi à débuté à la préhistoire. Ces hommes des cavernes qui nous ont tant fasciner étant petits avec leur dessins gravé dans la pierre. Ils racontaient une histoire, illustrant ce qu’ils voyaient : des animaux, des objets et… eux-même. Bon nombre de groupe ethniques ont suivi le mouvement : les égyptiens, les peuples d’Afrique…

art-egyptien

Puis vient la peinture qui deviendra un art à part entière. Elle est principalement destiné aux Rois et Reines. Leur portraits ornaient les pièces du châteaux. Ils servaient également à montrer au peuple qui était la famille Royale, et qu’ils avaient évidemment les moyens pour se faire faire le portrait.

Au fil des siècles, la peinture laisse place à la photographie. Les peintres devinrent photographes. L’autoportrait existe déjà depuis plusieurs siècles, mais la photographie renvoie une image plus réaliste, plus vivante.

louis_xiv_roi_de_france_port312268358127716_4938aa2089_o

La photographie argentique à prospérer pendant quelques siècles pour enfin céder à la photographie numérique même si il existe encore des appareils argentique aujourd’hui. L’appareil photo numérique est plus rapide et permet de visionner directement les photos prises. Cela change tout et offre également la possibilité de prendre un nombre indéfini de photos sans tirage et de les retoucher. Ce phénomène à vite engendrer l’apparition de nouveaux appareils comme les appareils photos compact, et principalement les téléphones portables.

Venons-en au fait : le téléphone portable sert a beaucoup de choses mais c’est surtout le petit objectif de l’appareil qui nous intéresse. Il permet de prendre des photos, de n’importe quoi mais dernièrement il y a un phénomène de plus en plus présent : le Selfie, anciennement appelé l’autoportrait. Il s’agit de prendre une photo de soi-même, et de la poster si on le veut ou non, sur les réseaux sociaux.

On peut penser que cela prend une forme de narcissisme : ne poster que des photos de soi dans ses plus beaux habits, un beau décor… On choisit sa présentation sur les réseaux sociaux en se donnant une identité numérique, et le selfie peut alors devenir un système d’échange social : entamer une discussion , des prises de contacts. On se confronte également au jugement des autres en s’exposant : jouer la comédie, le mensonge…

7032586-parlez-vous-le-selfieSelfie-1

Il y a les selfies que l’on fait seul, avec une ou plusieurs personnes, avec un animal, des stars, et c’est à nous de décider si ils seront partagés sur les réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Facebook, etc) afin de montrer a ses abonnés ce que l’on fait, où nous sommes, avec qui, on partage sa vie privé en quelques sortes (on peut même appelé cela un journal intime photographique), soit envoyés à quelqu’un (un ami, un amoureux, un membre de la famille) parce que cette photo est personnelle et que nous ne voulons pas que tout le monde la voit, mais surtout ces photos sont des souvenirs.

This entry was posted in exposition de soi 2017 rapport 2. Bookmark the permalink.