Rapport 3 : exposition de soi dispositif mobile

REVEIL Anne-Lise 15601051

Je parlerai du travail de kenji yanobe

On rattache beaucoup Kenji Yanobe au Néo Pop à cause de ses nombreuses citation référant au mangas. Il choisit pour décor a ses œuvres des site comme ceux proches de la central nucléaire de Tchernobyl, condamnée et contaminé.

Son œuvre, composée de sculptures, assemblages, constructions ou photographies, dévoile toute la violence et l’autodestruction du monde actuel : sans jamais se poser en moralisateur, il fait un bilan du danger que représente le nucléaire, et d’une façon étonnamment ludique, parfois désabusée et cynique, tente de proposer des solutions quant à la survie des hommes sur une planète qu’ils ont détruite.

Dans la série photographique Atom Sttit Project, Chernobyl (Tchernobyl, Projet de Combinaison d’Atom ; en référence et hommage au célèbre robot Tetsuwan Atom, soit Astroboy), protégé des radiations par sa combinaison de survie jaune bricolée par ses soins, il pose le temps d’une photographie devant la centrale tristement célèbre.

Yanobe fait ici un autre clin d’œil au célèbre manga et anime Astroboy. Le père adoptif d’Astro s’appelle Dr. Ochanomizu, soit « Professeur Eau du Thé  » ), renvoient aux notions d’écologie, de survie et de contamination de l’air et du sol, japonais ou autre. Dans une atmosphère contaminée, la machine devient la seule compagne de l’homme, sa matrice protectrice. La technologie peut mener à la fin du monde mais peut aussi protéger la vie.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.