Qu’est-ce qu’un média mobile (Rapport 1)

Le mobile est-il réellement un média ? Je ne suis pas tout à fait d’accord.

Si nous définissons le mot mobile, ça veut dire quoi ?

  • qui bouge ou peut bouger
  • qu’on peut déplacer, qui n’est pas fixe
  • variable, dont la date, la valeur, peuvent être modifiées
  • dont l’apparence change souvent

Et si nous parlons de « mobile » pour parler du « média mobile » nous faisons référence a la totalité des appareils qui en vrai sont beaucoup trop différentes en termes de caractéristiques et d’usages ! La même idée pourrait s’appliquer a ordinateur (PCs de toutes gammes et capacités, Macs, etc.) ou aux véhicules (voitures, motos, camions, etc.) qui ne partagent pas les exactes mêmes caractéristiques et qui ne servent pas aux mêmes usages.

La définition la plus souvent utilisé est « un moyen impersonnel permettant une diffusion large et collective d’informations ou d’opinions, quel qu’en soit le support », sauf que, actuellement, ce n’est pas tout à fait vrai. Les smartphones que nous utilisons actuellement sont très personnels et ne sont pas forcément destinés pour la réception collective d’informations. La définition Wikipedia est bien plus correcte et pertinente :

« Le terme média désigne tout moyen de diffusion directe (comme le langage, l’écriture, l’affiche) ou par un dispositif technique (comme la radio, la télévision, le cinéma, Internet), permettant la communication, soit de façon unilatérale (transmission d’un message), soit de façon multilatérale par un échange d’informations »

Pour moi, le smartphone est un canal de communication utilisé dans un contexte spécifique qui varie d’un endroit a l’autre. En Europe, les utilisateurs des « médias mobiles » passent d’un ordinateur à une tablette à un téléphone indifféremment, tandis qu’en Chine ou l’Afrique il existe la notion de mobinaute car il y a peu d’ordinateurs et de connexion d’haut débit dans les foyers.

Il est donc très dangereux d’opposer internautes et mobinautes (et dans la foulée tablonautes), et préférable de parler de contextes d’usage. S’ils ont un ordinateur à portée de main, les utilisateurs préfèreront l’utiliser, car il offre plus de confort (visuel) et de performance (rapidité d’accès à l’information). En revanche, la journée de cet utilisateur va être jalonnée de courtes séquences où les smartphones se révèleront plus efficaces pour répondre à des besoins très ponctuels (les fameux micro-moments de Google). Pour résumer une longue explication (j’ai rédigé un livre sur ce sujet) : les smartphones possèdent des caractéristiques et répondent à des contraintes très différentes des ordinateurs, mais c’est le contexte d’usage qui est l’élément le plus structurant / différenciant.

Outre ce fameux contexte d’usages (les « moments mobiles »), il faut également prendre en compte l’audience. Nous avons maintenant le recul et les données qui nous prouvent que les plus jeunes (moins de 25 ans) boudent les médias traditionnels (TV linéaire, presse écrite…) et concentrent leur consommation sur les smartphones. J’ai moi-même pu vérifier ça à la maison où mes garçons préfèrent regarder des vidéos YouTube sur un smartphone dans l’intimité de leur chambre plutôt que sur l’ordinateur familial. Il est donc tout à fait envisageable d’avoir une approche monocanal si l’on s’adresse aux jeunes. C’est très certainement de là que viennent la confusion et la fausse assertion (ex : « le mobile est un nouveau média permettant de toucher les jeunes »).

Pour en finir, nous pouvons dire que ordinateurs et smartphones exploitent le même média (internet), mais répondent à des logiques différentes (en fonction du contexte d’usage) générant une vraie difficulté au moment de distinguer mobinautes et internautes (exceptant les gens qui n’utilisent que leurs smartphones).

Il convient de ne pas aborder ces utilisateurs comme un groupe homogène (les internautes d’un côté, les mobinautes de l’autre), mais comme des individus ayant un comportement complexe qui possèdent quand même la capacité de s’exprimer, faire des connaissances, et apprendre ce qui se passe dans le monde entier.

 

Huan WILCHES

16701323

This entry was posted in exposition de soi 2017 rapport 1. Bookmark the permalink.