Création de roman – rapport 3

Réflexion sur la possible création littéraire fondée sur la nouvelle structure et la nouvelle dramaturgie contemporaine

Référence: « Hybrid Reading » Hiroshi Yoshioka, philosophe et chercheur japonais dans le domaine des médias

La technologie grandit de jour en jour, les appareils électroniques ne cessent d’augmenter. Notre époque est envahie par les gadgets numériques.

Parlons du livre numérique : présent dans tous les magasins, il est présenté comme le nouvel appareil indispensable. Il remplace le livre traditionnel et nous permet de télécharger rapidement plusieurs romans sur un support seulement. Une liseuse contenant de nombreux livres est bien plus pratique qu’avoir deux ou trois livres dans son sac mais peut-on dire que le livre en lui-même perd de sa valeur ?

Par exemple, écrire numériquement est une expérience différente par rapport à celle d’écrire physiquement avec un stylo sur du papier du point de vue de la relation avec le monde extérieur. Le corps qui écrit un texte numérique ne concerne pas le monde physique.

Ce phénomène à une influence sur la société, de telle sorte que les livres papiers sont négligés par une partie de la clientèle qui préfèrent “tester” et découvrir le livre numérique. Les clients sont prêt à payer une somme assez importante pour avoir plusieurs romans à la fois que de s’acheter un livre de temps en temps.

livre-numériqueread-791767_960_720

Travail artistique: écriture créative auto-fictionnelle inspirée par les nouvelles modalités littéraires contemporaines

Un autre monde

Je suis ici, sur cette planète appelée la Terre. Je suis physiquement présente. Vous pouvez me parler, me toucher mais je ne vous répondrai pas. Je ne réagirai pas. Pourquoi ? Parce que mon esprit est ailleurs. Il est enfermé quelque part. Où ? Je ne sais pas. Celle que vous voyez, ce n’est pas moi. Celle a qui vous parlez, ce n’est pas moi non plus. Quelqu’un a prit possession de mon corps. Qui ? Aucune idée. Je ne vois que du noir, du noir, du noir. Je ne distingue aucune forme, même pas la mienne. J’entends seulement une voix. La mienne. Je suis coincée dans ce monde. Un monde sombre. Froid. Et je suis seule.

This entry was posted in création des romans 2017 rapport 3. Bookmark the permalink.