Creation de roman 2017 Rapport 3

Autofiction

Je me suis réveillé comme tout les mercredi vers 10h30 pour être à mon cour de littérature à 12h. Je suis en fac d’art plastique depuis 2 ans en ayant redoublé ma première année et se cour m’avait parue très intéressant étant attirer par la culture japonaise, les jeux vidéos et les mangas. Mais ce matin la ne fut pas comme les autres, en allant au cour je vis que je n’avait plus les numéro de téléphone de mes amis de la fac, j’ai penser a un bug de mon téléphone mais en arrivant devant la salle du cour, et bien… comment dire… Il n’y avait pas de porte, la ou elle se dressait la semaine dernière il y avait un mur. J’ai inspecté le mur mais il n’avait rien de spécial, un mur comme les autres, rien n’indiquait des travaux ou une ancienne porte qui avait été a cet endroit. Je me mis a divaguer, peut être que le cour n’a jamais été la, je me suis tromper d’endroit je ne suis pas encore bien réveillé… Je suis donc aller voir les fiches des cours devant le secrétariat, mais je n’ai pas trouver le cour, il n’apparaissait nulle part, comme d’ailleurs aucun des autres cours que j’avait dans la semaine… Je n’y comprenait rien, au moment ou je commençait a paniquer, je vis un ami au loin mais au moment ou je commençait a lui parler, j’ai sentit qu’il y avait un malaise, il ne me connaissait pas, il m’a quand même répondu que le cour que je cherchait et la salle n’existait pas. Je me suis donc éloigné,  assis seul et j’ai commencé à réfléchit a tout se qui m’arrivait, peut être que je suis devenu fou ? Rien de tout se que j’ai en souvenir ne se sont passé, peut être que j’ai rêvé de tout cela ? Tant de question me donnait mal à la tête, c’est à ce moment la que mon téléphone a sonner, ce n’étais pas sa sonnerie habituel mais plus un « bip » qui se répétait de plus en plus fort qui m’était familier et qui se mis aussi a résonné dans ma tête… Je me suis réveillé, éteint mon réveil, un mercredi a 11h et j’était en retard.

This entry was posted in création des romans 2017 rapport 3. Bookmark the permalink.