Rapport 6: Image mobile

Ayant les appareils photo de plus en plus avancé, le smartphone nous permet de saisir (et de partager) les scènes du quotidien comme jamais avant. En plus, les applications comme Instagram nous permettent pas uniquement de saisir la réalité mais aussi de la transformer.

Pour exemple, avec Instagram sur mon iPhone, je peux prendre une photo d’un evenement, et puis modifier la couleur ou le cadrage à mon goût et finalement la poster sur des réseaux sociaux comme Facebook ou l’envoyer par mail aux mes amis en moins d’une minute. Evidemment, cet outil nous permettant beaucoup de possibilités, mais c’est pendant les évènements majeurs que cette mobilité de l’image montre son potentiel énorme. Pendant les désastres le smartphone se nous transforme chacun en les témoins et les journalistes d’investigation. La brutalité de la police a été exposé et les catastrophes naturelles ont été saisi grâce à cette technologie.

Mais est-ce que le fait que l’image devienne de plus en plus mobile peut avoir une conséquence sur l’expression de soi ? Mais oui. Alors qu’il est devenu plus facile de créer et de partager des informations visuelles, il n’a jamais été plus facile de déformer ou même d’inventer cet information.

Comme on est déjà habitué à faire–avec les mannequines parfaits sur les couvertures de magazines ou avec l’esthétisme plutôt agréable (si pas réaliste) des publicités–il faut qu’on soit prudents avec ces images du mobile média. Comme le dit l’adage, les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être…

 

About juliana.mcbride

Comme je fais partie de la nouvelle génération de Twitter, Facebook et SMS, je suis naturellement intéressée par l'influence des technologies modernes sur la façon d'interaction sociale, les processus cognitifs et la compréhension de soi-même. C'est incontestable que les médias mobiles sont devenus bien q'un moyen de se parler et ils sont une caractéristique décisive de notre interaction avec le monde. Du coup, j'admis que pendant que j’écris ce rapport, je suis aussi en train de lire des nouvelles et de parler avec des amis sur mon iPhone et sur Gchat et sur Facebook sur mon ordinateur en même temps. Au niveau personnel, la capacité des médias mobiles de surmonter les barrières de temps, de distance et culturelles est aussi devenu personnellement important à moi comme une étrangère ici en France. Je suis reconnaissante à ces technologies pour m'aider maintenir les relations avec ma famille et mes amis malgré notre distance. Néanmoins, je prends connaissance aussi des autres ramifications négatives qui sont créées par les médias mobiles qu'il faut examiner--ce qu'on a perdu en échange des avantages de l'aise de communication, les nouveaux périls d'égoïsme et "information overshare" et la distance sociale qu'on a créé en train de traverser les distances spatiaux. Alors, j'ai décidé de suivre ce cours afin de mieux comprendre les effets d’être une citoyenne de « génération Facebook ».
This entry was posted in 6eme cours 09/11/12. Bookmark the permalink.