La fanfiction : Ecriture inventive ou continuité de l’idéalisation ?

La fanfiction ou fan-fiction ou encore fanfic est née d’une manière très simple.

La recette serait :

  • Être fan. Ou alors aimer assez quelque chose pour avoir envie d’écrire dessus. C’est un élément très important, il pourrait être nommé « la base ». Pour citer quelques exemples si vous êtes fan d’un groupe de chanteur, d’une chanteuse ou d’un personnage de série, d’une série, d’un film, d’un roman ou même d’un jeu vidéo vous pouvez tout à fait vous lancer dans l’écriture d’une fanfiction.
  • Il faut choisir. Il y a plusieurs chemins. Vous pouvez imaginer la suite de l’aventure de votre sujet. Transformer totalement le cours de l’histoire. C’est-à-dire que l’histoire du sujet choisi soit complètement controversée. Vous pouvez littéralement changer l’œuvre, votre sujet pour que les choses se passent comme vous le désirez.
  • Laisser fonctionner votre imagination au plus haut point. A vos stylos et claviers !

La fanfiction permet en somme de donner au lecteur/spectateur de pouvoir modifier une œuvre à sa guise. On a tous connu la déception de voir la tournure que certaines histoires pouvaient prendre. On a même tous eu une idée pour remplacer cette tournure. C’est dans l’ordre des choses que quelqu’un ait un jour eu l’envie de mettre son idée en application.

Qu’on  se le dise les histoires qu’on les aime en romans, en films, en mangas ou en séries, on a tendance à idéaliser la vie dans laquelle sont les personnages. C’est vrai que vivre dans le monde d’Harry Potter ou de Twilight semble tout à fait excitant. Pareil pour les chanteurs/chanteuses. Nombre sont les histoires inventées à propos des One Direction. Le but serait de donner aux personnages ou célébrités la meilleure version de la vie que celui qui écrit la fanfiction imagine. C’est-à-dire « comment moi je veux que les choses se passent ».

La question à se poser serait de savoir si la fanfiction relève de la passion de l’écriture ou bien si elle fournie juste une continuité dans l’idéalisation. Être fan c’est idéaliser quelque chose ou quelqu’un. On aime tellement ce que la chose ou la personne représente que ça devient quelque chose d’intime. Il serait donc logique de penser que l’auteur  de la fanfiction veuille modifier l’œuvre pour la former à son image et ainsi se créer son univers. Bien sur pour pouvoir se faire il faut savoir imaginer et aimer poser cette imagination sur papier ou écran.

On pourrait penser que la fanfiction détruit l’histoire originale. Mais il faut peut être voir les choses sous un autre angle : l’histoire originale est sortie de l’imagination d’une personne qui a ensuite éveillé l’imagination d’une autre personne.

Pour finir on dira donc que la fanfiction est une écriture inventive mais aussi une continuité de l’idéalisation. Même si l’auteur se sert d’un récit connu par exemple, il invente et se montre créatif pour lui-même donner cours  à son imagination. Enfin cette pratique reste une fanfiction, l’auteur imagine idéalise une vie pour son personnage qu’il idéalisait déjà dans l’œuvre originale.

This entry was posted in création des romans 2019 rapport 1. Bookmark the permalink.