Image mobile et exposition de soi

Les japonais sont longtemps restés à l’écart de la photographie de soi, ce n’est seulement qu’avec la naissance des purikuras qu’ils se sont extériorisées et ont pris ce goût démesuré de se prendre en photo. Lors de mon voyage au Japon, et à plusieurs reprises en France, j’ai eu la chance de pouvoir essayer ces nouveaux genres de photomatons venus d’Asie. C’est en effet assez particulier, il s’agit d’une espèce de mini séance photo, photoshop compris, blanchiment de la peau, lissage, agrandissement des yeux, pour un type de visage européen ces retouches peuvent avoir un rendu très étrange, voilà des purikuras que j’ai eu la chance de pouvoir faire : (les premiers étant des purikuras pris au Japon, et les second ont été fait en France mais avec un appareil japonais)
 

La photographie de soi est presque devenu un art avec différentes techniques très recherchées. Comme on a pu le voir, il y a des émissions où des jeunes femmes expliquent leurs différentes techniques pour avoir le meilleur rendu de soi possible. Eclairage, maquillage, cadrage, tout cela est très calculé. Un lissage de peau naturel, du à l’éclairage sous lequel elle se place, une position qui affine les traits, un maquillage très poussé (faux cils, BB cream, lentilles de couleurs, coiffure impeccable, etc). Voilà donc une photo de moi prise lors d’une séance photo, sous le thème de la mode asiatique. Le maquillage a été effectué avec des produits asiatiques situés plus haut, faux cils, lentilles, BB cream, etc seul le cadrage est assez plan.

Cette photo a été retouchée via une application sur téléphone portable très connue “Instagram”, qui me fait assez penser à ce que pourrait être l’équivalent du purikura sur téléphone occidental. Une retouche rapide, l’application d’un filtre, qui cherche à embellir l’exposition de soi, cela se rapproche donc assez bien de la vision de la photo japonaise : une photo prise rapidement, mais qui cherche à embellir la personne pour pouvoir l’exposer et la partager.

Il existe une grande importance de la diffusion de ses photos chez les japonais, et surtout pour les personnalités. Via twitter, il est très facile de partager des photos de soi rapidement, je penserai notamment à une artiste que je suis, et que j’aime suivre sur twitter car elle poste beaucoup des photos de son quotidien, je pense donc à きゃりーぱみゅぱみゅ (Kyary Pamyu Pamyu), proposant des photos d’elle plus ou moins utiles. C’est notamment grâce à ses photos postées d’abord sur son blog personnel qu’elle a réussi à se faire connaitre. Elle prenait des photos d’elle, montrant ses nombreuses tenues plus excentriques les unes que les autres.

 

C’est lors de mon voyage au japon que j’ai pris conscience que se prendre en photo était réellement une obsession, par exemple lorsque nous sommes allez visiter des places et monuments connus, nous prenions simplement les lieux en photo, mais j’ai remarqué que les japonais se sentaient obliger de se prendre en photo avec le lieux où le monument derrière, ce qui m’a paru très étrange, car personnellement je ne me prendrai pas en photo devant un monument, mais je prendrai juste ce monument seul, pour avoir un souvenir.

La photo est donc quelque chose d’important pour les japonais, il s’agit d’un moyen de partage et d’échange très courant et populaire, c’est devenu très anodin de se prendre en photo, on pourrait croire à un certain type de narcissisme, mais je pense qu’il s’agit simplement d’une partie de la culture contemporaine, ils ne peuvent faire sans.

About harmony.larcher

Je souhaiterai m'inscrire à ce cours car comme beaucoup, je me passionne pour le Japon depuis quelques années maintenant. Au début, je ne m'intéressais que très superciellement à cette culture, de par ses mangas, japanimation, jeux vidéos, etc Mais depuis quelques peu, je m'y intéresse plus profondement, j'ai même eu la chance de pouvoir partir au Japon cette année, j'ai donc pu y découvrir plusieurs pratiques déjà énnoncées dans le cours (Purikura, etc). Cela m'intéresse également, car pratiquant le cosplay depuis 2007 et fréquentant ce milieu régulièrement, je souhaiterai connaitre les facettes de cette pratique à la version japonaise, et pouvoir appronfondir les différences avec le cosplay français. Ce sujet est donc un sujet que je souhaiterai particulièrement approfondir lors de ce semestre.
This entry was posted in 6eme cours 09/11/12. Bookmark the permalink.