Le danger de l’exposition de soi sur Internet

En quelques années seulement, il est devenu quasiment impossible de ne pas apparaître sur Internet. Il est en effet de plus en plus difficile d’appartenir à une entreprise, une organisation ou une institution sans que celle-ci ne fasse une brève présentation de ses collaborateurs sur son site.

De même, avoir une activité publique se double immanquablement par une référence sur le web. Par exemple, le simple fait de participer à ce colloque nous vaut au moins deux ou trois références sur le web. De plus La capacité des systèmes experts à tracer des profils de consommateurs à partir des sites fréquentés et à croiser l’ensemble des données individuelles laissées sur Internet offre une image de chacun de plus en plus détaillée.

Aujourd’hui, nous souhaitons de plus en plus imposer une image de soi qui, pourtant, nous échappe indéniablement à cause de la réputation qu’un réseau social peut renvoyer de nous ou de la diffusion d’informations personnelles via le web. Pour pouvoir préserver cette image qui nous est si chère ou construire une réputation positive, mentir ou faire semblant n’a jamais été aussi facile. Au-delà de notre apparence, c’est notre identité même, celle qui fait l’être que nous sommes, que nous modifions au quotidien, parfois inconsciemment. Celle-ci est normalement forgée par notre personnalité, notre entourage, notre culture, notre environnement… Mais, avec l’essor des réseaux sociaux et leur prédominance dans notre vie, cette identité se trouve profondément modifiée au profit d’une identité souvent plus commune, plus facilement « camouflable » ou, au contraire, plus différenciable. Nous devenons  quelqu’un d’autre pour mieux se faire accepter par les autres.

 

Par ailleurs, les nouveaux outils tels que Photoshop, qui permettent de retoucher artificiellement tout type d’image, sont à présent utilisés pour modifier des photos à caractère privé, retoucher des images de profil, des photos d’identité sur un CV ou encore des images publicitaires diffusées nationalement ou internationalement. Dans ce monde du faux, il est parfois difficile de discerner ce qui est réel ou ce qui ne l’est pas. Cette confusion entre apparence réelle et rêvée a des conséquences sociales importantes telles que l’augmentation des complexes chez les femmes et les hommes, complexes liées à l’obsession de la perfection imposée par ces nouvelles technologies, ou encore la perte de confiance en autrui, faute de pouvoir déceler le vrai du faux.

 

Que ce soit l’exposition de soi dans l’espérance d’une reconnaissance, la présentation de soi comme moyen d’obtenir des avantages ou la fuite de soi dans une identité fictive, ces trois lectures rendent incontestablement compte du phénomène chaque jour grandissant de la mise en visibilité de soi sur Internet. Il faut donc être très attentif et de plus en plus rusé pour échapper à cette grande indexation de soi sur Internet. Mais le veut-on vraiment?

This entry was posted in exposition de soi 2019 rapport 3. Bookmark the permalink.