Rapport N°9

Je n’ai pas développé un nouveau style d’écriture ni ne m’adonne à l’art de la littérature. Mais parfois je m’amuse à regarder, à lire certains blogs.

Ils étaient utilisés en tout premier lieu par les adolescents, et méprisé par une grande partie de la population. Les blogs ont permis de révolutionner la diffusion des informations et des idées, mais aussi l’émergence de communautés et de réseaux. Aujourd’hui tout le monde utilise les blogs, partant d’amateurs jusqu’aux professionnels.

Par exemple une jeune suédoise a créé un blog: « kenzas.se », il peut être traduit en plus de 30 langues. Elle y détaille sa vie, ses humeurs, ses tenues vestimentaires achetées dans n’importe quel magasin de prêt- à-porter de la grande distribution, de créateur ou de marques plus célèbres. Cela lui à value de devenir mannequin. Son blog et son talent lui ont permis désormais d’avoir une notoriété.

Il y a toutes sortes de blogs aujourd’hui, sur différent thèmes, comme les voyages, les animaux, la mode, ou encore la cuisine…

Grâce aux blogs, l’écriture n’appartient plus au monde fermé de la littérature. Tout le monde peut se prétendre écrivains. On peut voir surgir de nouveaux talents.

Actuellement nous n’avons plus seulement le matériau papier pour exposer notre pensée, nous avons cette grande, cette géante interface qui est internet. On peut écrire sur des réseaux sociaux (Facebook, Twitter), ou encore sur des sites propres à la création littéraire comme Fanfinction ou histoire d’écrire.

Mais est-ce une perte que tout le monde puisse se prétendre écrivain ? Ou cette nouvelle littérature favorise-t-elle plus d’intérêt pour les jeunes, les pousses à lire et à développer un nouveau style littéraire?

 

This entry was posted in 9eme cours 30/11/12. Bookmark the permalink.