Le déguisement

Le déguisement se pratique depuis des décennies et à travers toute la planète. Autrefois, il était porté pendant des bals masqués en Europe et Amérique du Nord, lors de rituels en Afrique, ou encore lors de cérémonies religieuses chez le indiens d’Amérique.

Aujourd’hui il continue de perdurer au cours d’évènements, comme le carnaval, halloween, ou durant certaines fêtes. Le déguisement ou le costume sert à mettre du mystère pendant un laps de temps, difficile de reconnaitre l’identité de chacun, il permet d’être plus extraverti, d’avoir un moment de folie, de détente,  d’être autre que soit et rend possible une sorte de « catharsis ».

Les nouveaux médias  ont influencé les costumes d’aujourd’hui et par conséquent les cosplayers. Ce sont des personnes qui se déguisent et  incarnent les rôles de personnages de bandes dessinées, de Manga, ou encore de séries télévisées. Ce phénomène touche non seulement les jeunes de moins de 25 ans, mais aussi les adultes entre 30 et 40 ans, selon Aurélien Fouillet, chercheur au centre d’Etudes sur l’actuel et le quotidien (Université Paris V René Descartes). La devise des Cosplayers en France est de fabriquer son costume soi-même.

Certains doivent se déguiser dans le cadre du travail. On observe une contamination du travail par le jeu. Par exemple on peut voir dans des parcs d’attraction (Disneyland, Parc Astérix) des gens qui se fondent  dans des costumes de héros fantastiques. Ou encore dans des cafés comme Himotocafé au Japon, ou les serveuses s’habillent et se comportent comme des petites sœurs auprès des clients.

Il y en a d’autres qui se déguisent pour un plaisir personnel. Les « sweets Lolita » ou « gothiques Lolita » au Japon sont des adultes cosplayers s’habillant quotidiennement avec un costume de petite fille. Elles ne veulent pas être confrontées au monde des adultes, elles les gardent en guise d’armure. Elles se fondent dans un nouveau personnage qu’elles ont créé ou qu’elles ont repris de Mangas, créant une interactivité entre un monde physique, réel et un monde virtuel, le monde de la télé.

Le déguisement sert aussi à effacer son identité quotidienne au profit d’un masque fictif, ludique permettant d’échapper aux contraintes sociales. Ils favorisent les échanges et permet de s’identifier à une communauté.

This entry was posted in 10eme cours 07/12/12. Bookmark the permalink.