Rapport n°8

L’évolution des médias mobiles dans la création littéraire :

A l’heure actuelle, tout le monde peux devenir auteur de création littéraire mobile.

Tout comme l’histoire de Densha Otoko, débutée comme une discussion sur le forum 2channel, supposé être une histoire vraie. Cette histoire fut ensuite adaptée en roman, en manga, en long-métrage (sorti en juin 2005), et finalement, en une série TV diffusée de juillet à septembre 2005 sur la chaîne Fuji TV.

Grâce aux médias mobiles, les éditeurs n’ont pas besoin de chercher bien loin pour trouver des perles littéraires.

Plus besoin d’être écrivain et d’aller dans une maison d’édition pour faire lire son œuvre.

Qu’est ce qu’un livre numérique ?

Un livre numérique est un livre édité et diffusé en version numérique, disponible sous forme de fichier, qui peut être téléchargé, stocké et lu sur un écran tel que celui d’une liseuse, d’un ordinateur personnel ou d’une tablette tactile.

Évolution dans le temps  du livre numérique:

1949 : Pocket book

1971 : création par Michael Hart du projet Gutenberg dont le but est la numérisation des livres.
1993 : invention de l’Incipit par deux thésards italiens.
2003 : création de Bookeen.
2008 : François Bon, franc partisan du livre numérique fonde publie.net.
2011 : mise à jour de la loi Lang relative au prix du livre.

L’arrivé du numérique dans l’histoire du livre :

Au XIXe siècle, les grandes séries permettent de faire baisser les prix unitaires. Le public s’élargit en 1949, grâce à André Gérard, avec le lancement sur le marché de la formule américaine du pocket book en créant la collection Marabout.

Mais elle n’arrive pas à s’imposer sur la marché français faute de bonne diffusion.

C’est en 1953, avec le lancement du Livre de Poche par Hachette que le succès est total. Tout est basé sur l’édition-reproduction : seules des œuvres au succès assuré y sont proposées à des tirages dépassant les 40 000 exemplaires. La réussite est immédiate et toutes les grandes maisons d’édition lancent leur collection de poche.

Les nombreuses conséquences de cette technologie :

Les droits d’auteurs : Loin de ne pas comprendre les enjeux des publications numériques, les écrivains veulent négocier leurs droits d’auteurs.

La plupart sont amenés à négocier la clause numérique de leur contrat. Au cas par cas. L’an dernier, au cours du Salon du Livre de Paris, les auteurs de BD ont créé un syndicat et ainsi tenté d’anticiper les effets du numérique sur leur métier: ils demandaient une revalorisation de leurs droits d’auteurs et ont obtenu un peu plus de 30%.

About barbara.delmas

Centre d'intérêt: J'aime la photographie, mon ordinateur, les mangas et tout ce qui touche la culture japonaise. Motivation: Au dépars, le titre du cours m'intriguais parce que notre génération nage déjà en plein dans les dispositifs mobiles sans vraiment connaître l'intérieur su système. C'est pourquoi j'aimerai pouvoir participer à votre cours car le programme m'intéresse beaucoup. De plus, il y a souvent plein de question que je me pose dans les dispositifs mobiles et je pense que se cours comblera mes attentes.
This entry was posted in 8eme cours 23/11/12. Bookmark the permalink.