Dans la grotte d’une fille banale

Deux hommes, une femme, deux coeurs brisés

(son)coeur

00

Un passé et un présent

Qui se disputent le moment

Un choix à faire

3 coeurs qui battent

3 qui saignent

Aucune solution qui sauve tout le monde

Un choix à faire

Une nuit, une éternité à réfléchir

Peser le pour et le contre

Et surtout pleurer et regretter

Chercher comment ne pas blesser

Aucune possibilité

La matinée est arrivée

Le choix est fait

En revoir le passé

Passé que j’ai fait souffrir

Passé qui m’a fait souffrir

Avancer avec le présent

Penser encore au passé

Et regretter son choix

Mais

Je n’ai plus le loisir de regretter

Je n’aime pas Paris

01

Welcome to Paris, la ville Lumière, la ville dont tout le monde rève

Surement pas moi. C’est juste que je n’ai pas trouvé d’écoles d’arts plus proches de chez moi.

La valise est faite, l’appartement est loué. C’est parti pour quelques années de galère

Ville polluée, ville trop grande, ville trop bruyante, ville trop chère me voilà. Je sors de ma campagne. Ne m’attend pas car je ne compte pas rester chez toi.

Je suis arrivée. Cordon ombilical pour la première fois coupé. Quelques larmes mais pour mon avenir je me battrai.

Qu’est ce qu’il a lui ?

02

Un matin de grande vacance en Aout, je suis a Center Park avec la famille paternelle. Tout le monde dort encore, il est tôt, je décide de prendre une heure ou deux pour aller nager. Après tout à cette heure là, il ne doit pas y avoir grand monde.

Arrivée, j’avais raison, juste une bande de garçons qui sont en train de se chahuter et quelques vieux venus pour se dérouiller les os. Je commence simplement par faire de la brasse, une dizaine de longueur pour s’échauffer, ça devrait suffire.

Quand soudain, dans le groupe de garçons, il y en a un qui me dévisage de ses yeux bleus. Ma première pensée à son encontre fut simple “Qu’est ce qu’il a me mater lui ?”

Je m’éloigne, manque de chance le groupe suit … Involontairement je suppose, et le garçon aux yeux bleus me regarde toujours… Ca devient sérieusement embêtant.

Finalement à un croisement où j’essayais encore de les éviter, je l’ai croisé, il m’a abordé, “Comment tu t’appelles ?”

Si on m’avait dit que ce garçon insistant qui me mettait franchement mal à l’aise, partagerait 3 ans de ma vie et qu’il sera mon premier grand amour… Je crois que j’aurai ris au nez de cette personne.

Frangin

03

Je me rappellerai toujours

Du jour où mon père est venu m’annoncer

Que bientôt, je ne serais plus fille unique

J’étais chez ma cousine qui habitait juste à coté de chez nous

On était en train de jouer à l’étage

Quand je vis  mon père en train de monter les escaliers

S’approcher et me dire

“Viens Camille, j’ai quelque chose d’important à te dire”

Obéissante je le suivis.

Dans les couloirs qui menaient à notre appartement

Mon père m’expliqua

“Maman a un bébé dans le ventre

Tu ne vas plus être la seule enfant dans cette maison”

J’étais heureuse mais la première chose que je dis avant d’arrivé c’est

“J’espère que ça ne sera pas un garçon”

Puis tu es né frangin

Sceptique du haut de mes 10ans lorsque tu es né

Aujourd’hui je n’ai aucun regret

Je t’adore Frangin

De la vie aquatique à l’Homme

(son)bulles

04

 Quand on voit le titre, il n’y après tout qu’un petit pas …  Un petit pas de milliards d’années, c’est pas grand chose … Si ?

Sachez qu’avec cette histoire vous saurez que les dessins animés éducatifs sont dangereux pour l’entourage des enfants qui regardent

Donc un dessin animé qui explique comment la vie est apparue sur terre, pour faire court ici: bactéries, poissons, dinosaures, oiseaux, singes, hommes (schéma grossier surement plein de fautes)

Ma cousine et moi l’avions regarder, puis nous nous sommes regardées, puis nous avons eu la même idée. La veille j’avais gagné des poissons rouges dans une fête foraine.

Nous courrions vers ma chambre,  et une fois face au bocal, nous sortions un à un mes poissons rouges et les posions sur mon bureau de bois. Puis nous attendions.

Ils frétillaient beaucoup 1 minute peut être, avant de ne plus bouger du tout. Ma mère qui a toujours eu un radar pour détecter les animaux qui souffrent arriva tout de suite après et nous traita de “Monstres sans coeur”.

Ce à quoi je répondis du haut de mes 4 ans “Mais maman, on voulait juste les aider à se transformer en Homme”

Moralité de l’histoire. Ne laissez pas les enfants regardez des émissions censées les éduquer !!!!

This entry was posted in journal intime/ autofiction 2013. Bookmark the permalink.