L’écriture intime sur Internet

– Publier un journal intime sur le réseau et en tenir sur un carnet sont des expériences tout à fait  différentes, car, quand on le publie sur internet, il est indispensable d’être conscient du regard des autres. (L’existence de lecteurs inconnus)  Comment cette prise de conscience et cette situation particulière influencent ou modifient l’écriture d’un journal intime ?

Lorsque l’on publie un journal intime sur un réseau, on tient en compte des regards des autres lecteurs qui nous sont hors de notre champ. L’impact laissé par des commentaires des lecteurs nous fait prendre conscience et influence notre opinion. L’influence sur un réseau est bien plus grande que sur un carnet, en effet celui qui poste un commentaire a conscience des commentaires précédents. Puisqu’il va soit d’être en accord soit être contre les commentaires postés antérieurement. Ce qui permet de dialoguer,  de débattre.

Alors qu’un carnet intime, le regard du lecteur est nous seul, on se fait face comme dans un miroir. Ce qui permet d’avoir une écriture totalement sincère, où seul notre propre jugement est pris en compte. De plus comme c’est sur un carnet, l’auteur n’a pas forcément envie de partager ses écrits, qui lui sont intime. Des expériences passées avec des moments de joie ou de honte, qu’on ne peut pas facilement partager avec des lecteurs inconnus.

Dans notre époque, où la technologie et les réseaux sociaux sont en vogue. Nombreux auteurs amateurs connu sur le net ont fait un succès fou chez les jeunes, en racontant leurs vies par des vidéos postées dans un site. La vidéo se concentre sur un thème qui suscite chez l’auteur de raconter ses impressions, ses expériences vécus, son vie en gros. Comme la vidéo est ensuite postée sur les réseaux sociaux, il y a une diffusion massive qui se développe… Mais il est difficile de savoir est-ce que l’auteur amateur dit vraiment la vérité sur son point de vue, ou il met un ensemble de point de vu en général. Rechercher quelque chose qu’une autre personne a le même point de vu pour se rassurer, et de se dire que l’on n’est pas tout seul à le penser. Pousse alors à l’auteur de méditer sur les mots qu’il emplois, il prend donc conscience qu’il y a des lecteurs dans l’ombre. Il n’écrit plus vraiment sa propre pensée, mais plus une pensée qui va toucher un nombre de personnes. Effectivement a-t-il modifié ou/et fait une sorte d’autofiction pour éviter de dévoiler des faits qui ne peuvent pas être partagé aux yeux du public, dont ici les réseaux sociaux.

Pour ma part, l’idée de partager mes expériences intime sur le net était difficile, et même aujourd’hui… De savoir qu’il y a des personnes notamment des inconnus qui s’intéressent à notre vie, c’est vraiment flippant!

– Aujourd’hui, le blog ou bien les sites comme interfaces qui proposent de devenir “écrivain amateur” offrent une grande possibilité pour la création littéraire, comme s’il était désormais plus facile de vous exprimer dans l’écrit. Argumentez votre point de vue et vos remarques à propos de l’acte littéraire dans la société informatique.

La technologie d’aujourd’hui permet de devenir un écrivain amateur très facilement. Grâce aux nouveaux médias qui se connectent l’un à l’autre et créent une diffusion rapide. L’amateur peut alors avoir une création littéraire originale, et qui lui est propre. Développant son imagination, sa créativité, et sa personnalité dans des médias accessible à un large public. On prend utiliser d’autres médias, comme il est plus distrayant pour les internautes de visionner une vidéo/clip que de lire un texte. Il y a un impact direct face à l’auteur amateur et les internautes, grâce aux commentaires émissent. Il y a un dialogue, un échange d’idée, et un lien convivial qui se fait. Désormais, le lecteur avec son Smartphone peut voir ce que l’écrivain amateur publie.

À vrai dire, les réseaux sociaux ne sont pas ma tasse de thé. Malgré qu’il offre un public plus large et qui peut diffuser rapidement mes travaux, je préfère éviter à recourir ce moyen. Étrange pour une jeune qui vit au rythme de la technologie, pensez-vous … sur internet, tout circule et tout peut être copié, et aussi volé … Volé les idées des autres artistes  sur le net est très facile, c’est pour cela que je n’apprécie pas trop de publier mes travaux malgré que je les signe… Il y aura toujours des usurpateurs prétendant  qu’ils ont fait l’œuvre artistique…

About hysaki.hoang

Téléphones portables, cosplay, purikura, manga et encre de Chine. Entre la communication quotidienne et les arts, ce cours m'inspire agréablement. En effet un objet banal de nos jours, le téléphones portable est un outil qui permet aussi bien de créer une oeuvre appart entière, que des instruments traditionnelles tels que des pinceaux ou du crayon à papier. La technologie fait part dans ce monde artistique qui évolue constamment au fur du temps. L'art numérique entre dans les arts, innove et donne de l'inspiration aux arts. Etonnant soit-il, cet art est tout aussi extravagant qu'excentrique. Cet art m'interpelle et me fascine, effectivement la jeunesse nippone très liée à la société, l'exprime dans les arts comme le manga ou le cosplay. Je pense que le cours que vous tenez va m'enrichir davantage sur le pays du soleil levant, et ainsi que je performe à mes projets futures.
This entry was posted in création littéraire 2013 rapport 2. Bookmark the permalink.