Le public et le privé

Notion d’espace public et d’espace privé

Un espace public désigne un endroit appartenant aux habitants, où l’être humain peut vaquer à ses occupations qu’elles soient personnelles ou professionnelles. Cet espace est aussi fait pour créer des rencontres avec d’autres individus, l’espace public est aussi utile qu’indispensable à l’homme. En effet, l’homme est fait pour vivre en communauté, il a besoin de communiquer avec d’autres individus et de créer des liens pour s’épanouir. Pour certaines personnes l’espace public est un espace qui n’est plus indispensable de par les nouvelles technologies et pour d’autres l’espace public reste avant tout un endroit vivant, un lieu où se regrouper, passer du temps avec ses proches ou ne serait-ce qu’avoir un lien avec le monde extérieur. Ces espaces sont divers et variés (bibliothèques, clubs, parcs,… Mais aussi les transports) et sont occupés par toutes sorte de personnes (retraités, adolescents, couples,…)

Un espace privé est lui, au contraire un endroit qui n’appartient qu’à un certain nombre de personnes, en effet cette ou ces personnes doivent être légalement autorisée(s) à y accéder. Ces conditions sont écrites par l’état  pour faire respecter l’idée qu’on puisse posséder un espace et le rendre accessible pour un nombre défini de personnes. Certaines personnes obtiennent ces espaces en les payant de diverses façons (argents, échanges,…) d’autres malheureusement ne peuvent pas se permettre d’en obtenir et se trouvent alors forcés de vivre dans des espaces publics. Il est important d’avoir un espace privé à soi pour une simple question d’intimité.

Ce qui différencie en grande partie ces deux espaces est la limite à ne pas franchir. Certaines choses sont acceptées dans un espace mais pas dans l’autre et bien évidemment cela dépend également du pays où nous nous trouvons car chaque pays comporte des cultures et des mœurs différentes et cela influence grandement les lois imposées dans une société. Par exemple en France il est normal de faire du bruit avec son téléphone portable dans un espace public à partir du moment où nous respectons le bien être d’autrui, au Japon par contre, il est interdit de faire du bruit dans les transports en commun, il est même parfois obligatoire dans certains endroits d’éteindre son téléphone portable. Mais ces limites ne s’arrêtent pas qu’aux lois et à la notion de légalité, il est vrai que la bienséance créait aussi des limites qu’on qualifierait d’invisibles. Prenons les couples, dans certains pays il est inconvenable de se montrer trop affectif en public, il est mal venu au Japon de s’embrasser en public alors qu’en France c’est assez courant. Chaque pays, chaque culture à ses limites, ses propres principes et contraintes.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.