France-Japon: l’influence des médias mobiles dans la création littéraire

En quoi les médias mobiles ont-ils influencé la création littéraire au Japon et en France?

Le média mobile qui a eu le plus d’impact sur la création littéraire au Japon est le téléphone portable qui a permis aux amateurs de publier leur création littéraire. Ces romans diffusés par portable sont appelé keita shosetsu. On peut y distinguer plusieurs genres, à commencer par le light novel ou le roman à sujet léger, le rpg, et le Shi Shôsetsu qui se traduit par roman d’autofiction, les auteurs s’inspirent de leur vie pour faire une fiction. Le keita shosetsu a été vivement critiqué par son style de part son langage parlé et la forme de son contenu: la contrainte d’une diffusion par portable pousse les romans à être plus simple et à être diffusé par série. Mais cela n’empêche pas au keita shosetsu de rencontrer le succès. Serpents et Piercings de Hitomi Kanehara en est un exemple. Ce keita shosetsu a réussi à être publié en 2003 et a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2008. Mais la vague keita shosetsu commence à s’essoufler après 2008 et devient démodé car les lecteurs cherchent plus d’interactivité, ou délaisse leur portable pour des jeux en réseau.

Quant à la France, la situation est plus compliquée. Le téléphone portable a peu d’impact sur la création littéraire et garde toujours sa fonction primaire qui est d’appeler. Par contre Internet est le média qui a le plus influencé la création littéraire en France. Comme au Japon, les amateurs peuvent publier leur roman mais sont moins contraints par le moyen de diffusion, les formes sont donc aussi vastes que les genres. En effet , parmis les formes de roman, il y a le One Shot (OS), le drabble, le ficlet, le recueil, le songfic Hiatus, le WIP … et parmis les genres, il y a la fanfiction, le rpg forum, le crossover , la fiction tout court, il y a aussi tous les genres jadis présents dans la littérature classique comme la fantasie, la science fiction… Parfois, les genres peuvent s’entreméler dans une seule fiction. En plus, il ya les ratings qui suivent qui servent à viser un certains type de lecteur. Par exemple, si l’auteur veut des lecteurs adultes, il connotera sa creation littéraire de “MA”. Cependant, même si il y a une baisse de niveau car tout le monde peut écrire, le style d’écriture reste majoritairement académique. On peut trouver ces romans sur des sites, sur des réseaux sociales ou même sur des blogs. Dans le cas des rpg forum, cela se trouve essentiellement sur des forums. Ces romans virtuels ne connaissent pas d’essouflement comme le keita shosetsu car ils s’affichent sur internet, les lecteurs peuvent beaucoup plus intérargir avec les auteurs!

This entry was posted in Rapport 3 21/11/2013. Bookmark the permalink.