Le cosplay.

Le Cosplay est une pratique qui s’est étendue, et qui est devenu un pilier de la culture pop. C’est une façon de montrer à tout un chacun quel personnage on aime, de rencontrer d’autres personnes. On voit beaucoup de cosplayeurs dans les conventions, qui maintenant organisent des concours spéciaux pour le cosplay. Chacun veut avoir le costume le plus original, tout le monde veut sortir du lot grâce à cette pratique. La couture est liée au cosplay: en effet, beaucoup de cosplayeurs ne font pas que jouer un rôle, ils fabriquent le costume qu’ils porteront lors de telle convention ou tel concours. C’est un travail sur la durée.

Malgré cette popularité du cosplay, tout n’est pas permis, dans les conventions. Certaines personnes peuvent être refusées si leur costume est un peu trop “déshabillé”.  Ceci est surtout le cas pour des femmes. En effet: certaines mises sur des costumes un peu sexy pour être connues et remarquées. Mais il y a des limites…ou pas. Prenons par exemple la cosplayeuse Jessica Nigri (choix de cette personne sur conseil d’amis.). Sur sa page facebook, on peut voir beaucoup de photos d’elle en costume, qui mettent sa poitrine bien en évidence. Sur une photo où on voit son décolleté, les likes peuvent monter jusqu’à 42000. Par contre, une photo d’elle en jogging sur la plage ne compte que 360 likes. Ce qui peut rapeller les Maid, ces japonaises qui travaillent en costume dans un bar qui peuvent être considérées comme des objets. Certains oublient qu’un humain est sous le costume et que ça peut blesser.

Malgré cela, le cosplay reste une pratique culturelle qui rassemblent petits et grands. Certains se réunissent et font des cosplays dans le même thême pour pouvoir être assortis, s’amuser entre amuser et mimer des combats et/ou des chorégraphies préparées à l’avance. Le cosplay s’étend aussi d’un point de vue des costumes: les gens ne se déguisent plus qu’en personnages de mangas/comics , mais aussi de séries ou de jeux vidéos. Les cosplay du jeu “Leagues of Legend” ont pullulé cette année dans les conventions françaises. Ce jeu ayant une beaucoup de personnages, cela donne le champ libre aux gamers. 

Malgré des personnages récurrents (Je pense notamment à tous les Luffys et à tous les Naruto qu’on croise lors des conventions), certains puisent dans d’autres registres pour fournir à cette pratique une diversité et toujours autant d’originalité.

This entry was posted in Rapport 4 28/11/2013. Bookmark the permalink.