Facebook face au séisme de Tohoku

Les réseaux sociaux ont été les médias qui ont le plus relayé l’information concernant le séisme de Tohoku. Facebook par exemple a permis une réaction rapide qui par la suite, est rapidement devenu un outil de soutient aux japonais victimes de cette catastrophe naturelle. Il existe donc une multitude de page rassemblant des personnes voulant aider les japonais comme cette page: https://www.facebook.com/pages/Soutien-Au-Japon-Orl%C3%A9ans-/289757381094907

Ces fameuses pages facebook permettent aussi de ne relayer que les informations concernant la catastrophe de Tohoku. En effet, les grands sites de journaux comme 7SUR7.be ou Le Monde.fr ne permettent pas d’avoir tous les informations sur cette catastrophe naturelle.

Ces pages permettent aussi les débats concernant les catastrophes naturelles entre les membres de facebook. En effet, à chaque article posté, les utilisateurs de facebook peuvent commenter et interargir avec les autres, ce qui est très utile pour sensibiliser les gens.

This entry was posted in Rapport 5 12/12/2013. Bookmark the permalink.