rapport 5

Ayant déjà parlé du seïsme et de la répercuttion de celui-ci sur les médias mobiles au Japon lors de mon rapport numéro 3, je peut tout de suite vous parlez de Line:

“11 mars 2011, tremblement de terre au Japon…des millions de japonais se trouvent confrontés à des coupures d’électricité et de téléphone.

Ces derniers se tournent immédiatement vers leurs smartphones pour utiliser les rares services internet encore en fonction, tels que Skype ou Viber, afin de rentrer en contact avec leurs proches.

C’est quelques heures après ce tremblement de terre que la société NHN Japan a compris l’enjeu lié à ces problèmes de communication et décide de lancer l’application Line, le 23 juin 2011. ”

Line leur a permis donc de communiquer entre eux, s’entre aider, s’organiser, partager le plus possible de photos, vidéos dans le monde pour relayer l’information, ou encore évaluer les déjà dans tout le pays. Le médias mobiles permet justement dans ce genre de cas de garder le contact quoi qu’il arrive, et de pouvoir s’informer en temps réel des évènements qui suivent la catastrophe. Grâce a cet exemple et pleins d’autres applications utilisés sur les smartphones.

en-2011-le-seisme-a-engendre-des-vagues-atteignant

 

Dans ce genre de situation extrêmes, c’est là que l’on se rend compte de l’importance des médias mobiles dans le monde d’aujourd’hui, et Line n’est qu’un exemple parmis d’autre, la technologie n’est pas seulement un besoin, un caprice, une facilitée, on voient que ceux -ci peuvent devenir bien plus, et prendre tout leur sens.

Cela pourrait s’appliquer a beaucoups d’autres situation, mais l’important est le message qu’elles véhiculent, un message d’unité, de solidarité, d’entre-aide entre les gens, quelque chose qui se fait de plus en plus rare de nos jours.

This entry was posted in Rapport 5 12/12/2013. Bookmark the permalink.