Rapport n°5 : Utilisation des nouveaux médias et médias mobiles face aux problèmes d’une société

De nos jours, face aux problèmes d’une société, tout les médias sont utilisés. Tout le monde est au courant de tout. Que ce soit par la télévision, les journaux, les films (ou vidéos), les livres, etc… Tout le monde est concerné par ces évolutions de l’information, on peut agir et aider à distance, on devient solidaire. Par tout le monde on pense pas qu’aux particuliers et au gouvernement, il y a aussi les personnalités, les intellectuelles et aussi les autres pays.
La diffusion de ces informations se fait surtout par internet. En effet, maintenant on utilise le plus souvent des médias mobiles comme les téléphones et ordinateurs portables ainsi que les tablettes. Ainsi on peut observer une plus grande interaction entre chaque individu et à n’importe quel endroit dans le monde.

Face à ces problème de sociétés, on remarques l’apparition d’artistes engagées qui s’en inspirent et les dénonce, ils s’engagent à aider et être solidaire envers les populations qui souffrent de ces problèmes.

Par exemple après le séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tohoku, plusieurs auteurs japonais se sont exprimés sur les jours qui l’on suivi. Ryu Murakami quant à lui, voit dans la réaction des Japonais un message d’espoir, et le mangaka Motaro Mase y voit une source d’inspiration pour les artistes japonais et étrangers.
Les Studio Ghibli ont annoncé leur volonté de produire des films sans énergies nucléaires.

This entry was posted in Rapport 5 12/12/2013, Uncategorized. Bookmark the permalink.