3ème rapport

Le Japon est le deuxième pays qu’utilise le plus l’internet, après les États-Unis, mais en fonction de «internet mobile», le Japon est le pays le plus avancé dans le monde.

L’internet mobile a apparaît en 1999, et, en trois ans, a arrivé a presque 50 million d’utilisateurs dans le monde. Au Japon, il y a plusieurs types de services comme ticketing, banking, téléchargement d’image, services d’information, etc. qui sont développés de plus en plus pour entreprises de télécommunication sans fil.

Parmi les jeunes, l’utilisation de l’internet mobile est la plus grande, principalement au Japon. Comme le téléphone mobile a apparemment affecté et changé le style de vivre (spécialement dans la génération jeune), il y a beaucoup d’études sur cette phénomène, connu sus le nom de «culture Keitai».

Le mot Keitai vient du japonais et signifie «mobile». La culture Keitai, donc, c’est rien d ‘autre q’une culture de téléphone portable. On peut vérifier que les jeunes ont des langages propres sur les messages textos (qui sont plus utilisables que les appels à cause du prix réduit et parce que parfois répondre un appel au Japon est considéré une violation d’étiquette publique). Ces formes distinctes et propres d’écrire s’appellent, au Japon, Gyaru-Moji.

Les jeux mobiles sont aussi bien plus populaires au Japon qui a la France et a toute la culture occidentale. Une grande variété de jeux sont apparu au Japon bien avant que les autres pays. Une autre distinction notable c’est la décoration des téléphones portables. Au Japon, les décorations sont très communes; il y a des keitai straps e des autocollants maki-e parmi toutes les téléphones des jeunes.

Selon ce que j’avais dit, répondre un appel peut être considéré une violation d’étiquette en certaines lieux, comme dans les trains et les bus. A mon avis, cela c’est une notification très importante pour comprendre la raison des japonais utiliseraient tant les applications et des messages textos – parce que ça c’est complètement acceptable.

 En contrepartie, à la France, c’est ne pas une violation d’étiquette répondre les appels dans n’importe où (sauf les cinémas, les théâtres, etc). Pourtant, ça n’empêche pas les français d’envoyer des textos, où d’utiliser des applications et des jeux qui la technologie portable offre. Cela qu’on peut noter, cependant, c’est que ni les applications, ni les messages textos (ni les formes distinctes d’écrire) sont si habituelles à la France du même qu’au Japon. Le Français reconnaît que le portable est bien utile pour le travail ou pour joindre rapidement un interlocuteur, donc la manière qu’il se concerne avec le téléphone est différent de laquelle que le japonais le fait.

Sur la personnalisation du portable, nous savons qu’au Japon il y a des autocollants par tout, mais à la France, la signature et le prolongement de soi vient des sonneries particulières, des photos que les gens gardent, des SMS que les gens ne veulent pas jeter, etc.

C’est notable que, dans la société française, parfois, l’utilisation du mobile sert comme une manière machinale pour tromper la solitude: quand les gens sont seules dans la rue, ils sortent leurs téléphones pour se donner une contenance.

About guilherme.petersen

Mes intérêts dans ce cours sont autour de la société contemporaine et de toutes las modifications qui les nouvelles technologies ont provoqué dans le comportement humaine et sociale. Je pense que ces nouvelles technologies ont crié un nouveau mode de vivre de dépendance pour avoir toujours l'internet. C'est une dichotomie très intéressante d'étudier, car au même temps que la généralisation des médias portables est un moyen de faciliter la vie, les recherches, etc., ça peut être aussi très mauvais pour les gens. Je suis très intéressé par le travail d'Alex Gross, un artiste contemporain qui traite de ce sujet là avec une très forte critique de l’aliénation que la banalisation des médias portables et de toutes les implications mauvaises au être humain qui elles peuvent causer. Par suite, je suis très heureux de pouvoir étudier ce type de sujet qui est énormément présent dans notre vie (principalement les jeunes) et approfondir mes pensées autour du même.
This entry was posted in 3eme cours 19/10/12. Bookmark the permalink.