Autobiographie Fictive

Je suis née un 18 Novembre, sur une île où il fait toujours beau et qui a un charme paradisiaque. Je n’ai plus mes parents mais je me rappelle seulement de la douce voix de ma mère et que son visage était toujours entourée d’un halo apaisant. Quant à mon père, je me souviens vaguement qu’il faisait tout son possible pour nous rendre heureux ma mère et moi.
Aujourd’hui et depuis plusieurs années maintenant, je vis avec celui que je considère comme mon père de coeur (même s’il n’a que 28ans, il a une attitude assez paternel envers moi!) et celui que j’ai considéré pendant mon enfance comme mon grand frère (à présent il est bien plus qu’un grand frère… Mais ceci est une autre histoire).
Quand leurs amis nous rend visite, c’est-à-dire à toutes les semaines, j’ai l’impression que ma famille s’agrandit et que j’ai pleins de grands frères et soeurs! Ils sont tous très gentils avec moi, autant ceux/celles qui sont beaucoup plus âgé(e)s que ceux/celles qui ont à peu près le même âge que moi.
C’est moi la benjamine du groupe, alors parfois je m’imagine comment ce serait si j’avais un petit frère ou une petite soeur. Je pourrais m’occuper de lui/d’elle, lui faire prendre un bain, le/la câliner et lui raconter des histoires avant de dormir … Enfin, je suppose que ce sont le genre de choses que l’ont fait quand on est grande soeur.
Mes journées sont souvent identiques dans le sens où: le matin je me réveille et descends à la salle à manger prendre le petit déjeuné avec tout le monde, ensuite je pars étudier jusqu’à midi (Je fais mes études à domicile, j’ai un assez bon professeur!) et comme mon après-midi est libre j’essaye de varier mes activités (dessin/peinture, sport, promenade dans les jardins ou encore cuisine). Bien sûr, ce n’est pas parce que j’ai dit que mes journées étaient identiques qu’il ne se passe jamais rien d’intéressant! Il y a quasiment tout le temps une bonne humeur et les repas sont assez mouvementés, il y a toujours quelqu’un prêt à taquiner les autres.
Chaque pièce de la maison possède quelque chose de reconnaissable à mes yeux: la moquette bleue de ma chambre, le papier-peint à paillettes de la cuisine, le parquet glissant du salon avec un grand canapé vert, la vue sur la mer depuis la chambre de mon “grand frère”, les murs d’un blanc éblouissant dans la chambre de mon “père” et les inombrables roses du jardin.

Il y a toujours une première fois à tout: les premières peurs, les premiers caprices, les premières bétises, les premiers voyages, les premiers amis, les premiers conflits, le premier amour …
Il y a tant de choses à faire dans une vie, tant de choses à découvrir et à expérimenter ! Petit à petit, j’avance et je me crée pleins de souvenirs avec tous les gens qui m’entourent et j’espère continuer d’en avoir!

Pandora Hearts – Lacies Melody

This entry was posted in ouvrage autofictionel 2014. Bookmark the permalink.