Rapport n°2 : journal intime et création littéraire sur le réseau

Le journal intime :

Le journal intime et d’abord personnel, on écrit ce qu’il s’est passé pendant notre journée ainsi que ce que l’on a ressenti.
Écrire sur le réseau est différent. On expose notre intimité au monde, tous le monde peut lire notre vie. La notion d’intimité peut alors se nuancer car elle est quasiment inexistante.
En effet, sur internet, les autres peuvent donner leur avis sur nos choix, donner des conseils ou même nous critiquer. Quand on s’expose à ce point sur internet il ne faut toujours s’attendre à attirer la sympathie des gens car nos opinions peuvent diverger. Certaine personne dévoilent toute leur vie et d’autre préfère aller à l’essentiel sans trop en dire. Tout dépend de ce que l’on cherche à dire aux autres car le journal intime sur le réseau c’est un peu comme un moyen de communication où on essaye d’interagir avec autrui.

 

Création littéraire :

Sur le réseau, les nouveaux auteurs amateur se multiplient de plus en plus grâce aux blog et sites qui leur permettent de s’exprimer. Dans la société informatique, l’acte littéraire est différente car on a plus de lecteurs. On ne se connaît pas mutuellement et c’est peut-être cela qui nous pousse à nous exprimer plus librement. Il ne faut pas avoir peur des critiques négatives. L’acte littéraire informatique est ainsi libre et accessible à tous. De plus, on peut aller plus loin en participant à des concours et même se faire repérer par un éditeur alors autant essayer de s’y mettre.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.