Rapport n°3 : la différence dans la façon de personnaliser les dispositifs mobiles, et dans le comportement des utilisateurs

Le téléphone portable est un outil indispensable de nos jours.

Crée en 1983, il permettait d’échanger et pratiquait sa première fonction qui fît son plus grand succès, être appelé à tout moment et n’importe où.

Celui-ci évolua très rapidement et amena avec lui un bon nombre de concurrents et de licences, Motorola, Samsung, Nokia,… qui offrirent un large panel de différents mobiles des plus petits aux plus ludiques. Avec le temps le téléphone devint plus complexe, s’armant de la micro-technologie il proposa plusieurs fonctions qui s’ajoutèrent les une après les autres (appareil photo, mp3, GPS…)

Personne ne résiste à l’appel de la technologie et rare sont les personnes à ne posséder de téléphone mobile, de ce fait et présentant un phénomène de société, plusieurs personnes se retrouvent avec le même mobile, de la même marque et même forme. C’est à ce moment que l’extension de soi entre en jeu.

Possédant le même téléphone que les autres, il est impératif pour une personne de se démarquer, avant, seul le mobile, différents des autres, mettait en avant sa personnalité, mais aujourd’hui ce que nous en faisons, montre qui nous sommes. Installation de coque, d’autocollant, de porte-clefs…

Tous ces dispositifs sont caractéristiques de notre personnalité, si l’on décide de le laisser neutre, cela montre notre indifférence ou, inversement de le surcharger afin de mettre en avant sa personne.

D’un point de vue Sociologique, au Japon, la mise en avant spontanée du “ke-tai” est primordiale, avec celui-ci, on montre qui l’on est, ce que l’on aime et surtout que l’on suit une certaine “mode” ( réalisation personnel, bijoux, exposition de soi…) En France, cet effet est amoindri.

Contrairement au Japon, la France est moins “surchargée”, elle utilise aussi des accessoires afin de se différencier mais simplement par des coques, pochette voir des autocollants des plus petits voir intime.

Au final, le téléphone portable devient un deuxième soi, il prend, par une parure ou un maquillage, la forme que l’utilisateur lui aura donné, de se fait il lui correspondra des plus hauts points et en devient indispensable comme un frère. Il est baladé partout et en perd sa fonction initiale qui est d’appeler, pour être remplacé par une “carte de personnalité”. Cette effet de mode se décline de plus en plus sur les ordinateurs portables.

 

About mickael.boisvert

Ce qui me motive a prendre votre cours est l'étude de la nouvelle communication d'aujourd'hui, un nouveau langage qui ne cesse d'évoluer et de se multiplier par le biais des nouvelles technologies et de la portabilité. La mise en avant du soi par les réseaux sociaux et le jeu que l'on en fait "intime/extime" où l'on place sa vie en premier rôle, est un phénomène de société qui m'intrigue. Nous parlerons aussi de l'influence du Japon sur la France et de ces différences en art contemporain, ce qui m’intéresse tout autant. Le cours me permettra d'explorer, d'étudier et de poser des questions sur cet "univers" et cette mobilité qui change et s'adapte très rapidement.
This entry was posted in 3eme cours 19/10/12. Bookmark the permalink.