Rapport o1 : L’interprétation des media par Marshall McLuhan

Marshall McLuhan, sociologue canadien et théoricien de la communication du XXème siècle, a interprété les effets produits par la communication.

Sa réflexion est construite autour de l’hypothèse que le moyen technologique, déterminant les caractères structuraux  de la communication, produit des effets persuasifs sur l’imaginaire collectif, indépendamment des contenus de l’information.

Il considère que le message est accessoire de la communication  pour cela il affirme que « le medium est le message ». Il faut étudier chaque medium selon des critères structuraux organisés par la communication, une structure de communication qui ne rend pas chaque medium neutre, parce qu’elle suscite une façon de pensée dans le spectateur qu’amène à une forma-mentis.

Il y a des media qui, selon McLuhan, ne génère pas une nouvelle, comme la télévision (ce n’est pas le medium qui donne une nouvelle dans le domaine social ou des comportements sociaux, comme peut être la vision d’un film).

Dans l’ouvrage Understanding Media  publié en 1964, McLuhan parle d’un Village Planétaire en expliquant le concept de la technologie électronique qu’est devenue l’extension des nos sens (en particulière la vue et l’ouïe). Les nouvelles formes de communication, comme radio et télévision, ont permis la création d’un réseau de communication qui connecte le monde en temps réel. Une connexion dans un monde varié, vitale et interactif où il y aura toujours moins de sensibilité pour l’information avec de prise de conscience planétaires.

McLuhan classifie les media en deux catégories : les media froids, qui ont une baisse définition et qui ont besoin d’une grande participation du spectateur, de façon à ce qu’il puisse compléter les informations non transmises (télévision, téléphone) et les media chauds, caractérisés par une haute définition et une participation presque absente du spectateur, où il a la prolongation d’un sens comme le cinéma et la radio.

In Law of Media (1988) McLuhan, résume son idée sur les media dans une tétrade d‘effets des media. Cette tétrade a comme but l’analyse des effets des media et de la technologie sur la société ; McLuhan présente les quatre lois sous forme de questions à partir desquelles nous pouvons analyser n’importe quel artefact.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.