Rapport N°1

Mcluhan et sa théorie des médias.

Marshall Mcluhan (1911-1980) – Philosophe et sociologue canadien. Il fut l’un des principaux fondateur des études contemporaines sur les médias et leur influences sur la société

Il parle des médias de manière plus large ( Argent, langage, mode, imprimé, cybernétique ). Il dit que le contenu du média (le message) est moins important que le média lui-même.
5notions clé a voir chez McLuhan :
– Le village global ( ou planétaire )
– Le message est le médium
– Les prolongements du corps humain
– Le média chaud et le média froid
– La tétrade des effets des médias.

1) Le Village Global :
IL s’agit de la création d’un “village” planétaire, façonner par la communication sans limite entre toutes les personnes sur Terre. McLuhan voyait ce village global comme une prise de conscience planétaire, et une unification culturelle.
Bien qu’il ai eu raison sur la communication accrue, nos sociétés restent tout de même pluriculturelles.
La connexion par les médias est telle que chacun a l’impression d’être dans un même endroit virtuel.
Conséquence : intérêts et préoccupations communes, mais conflits.

2) “Le message c’est le médium.”
Mcluhan explique que c’est le médium qui compte, pas l’information qu’il véhicule. Le média en lui-même a un effet sur les utilisateur et c’est ça qui est le réelle ce message, le contenu du média n’est qu’accessoire.

3) Les prolongement du corps humain.
Le média peut facilement devenir un prolongement de notre corps et de notre existence, voir un double de nous-même.
Les hommes sont fasciner par leur double ou prolongement fait d’une autre matière qu’eux. Mais ils peuvent être aussi une sorte ” d’auto-amputation”, le média mange quelques de nos fonctions. Ex: les moyens de transport, sorte d’auto amputation de nos jambes.)

4) Le média chaud et le média froid.
Un médium est chaud lorsqu’il prolonge un seul de ses sens et lui donne une ” haute définition” , la parole est un médium froid car il apporte peut d’information, l’auditeur doit compléter ( d’image, de sens etc… ). Un médium chaud ne laisse que peu de blanc et n’encourage pas la participation.
Un média chaud peut-être un livre, la radio ou le cinéma. Un média froid peut être un téléphone ou la télévision.

5) La Tétrade des effets des médias froids.
C’est un schéma qui peut être appliqué a n’importe quel média. Ce schéma comporte des lois qui analysent les differents effets des médias sur l’utilisateur et la société.
Cette tétrade se présente sous 4 axes :
Qu’améliore-t-il? (Renforcement)
Que rend-il désuet? (Désuétude)
Que fait-il réapparaître qui avait été désuet? (Rétablissement)
Que devient-il lorsqu’on le pousse à l’extrême? (Renversement)

McLuhan se questionne donc sur la façon dont les médias interviennent et change notre monde. Sur l’effet qu’ils ont sur notre société, sur nos priorité, nos valeurs et nos préoccupations.

This entry was posted in rapport1 Exposition de soi 2014, Uncategorized. Bookmark the permalink.