Personnalisation des dispositifs mobiles

Personnalisation des dispositifs mobiles
Ex: bijoux du telephone portable “strap” (sutorappu ou dragonne en français)

Pourquoi mette des bijoux pour les dispositifs?

Culture strap: developement pendant années 1990
Collectionneurs des straps / boom chez les jeunes / variété considérable

“Je voulais être plutôt comique, pas une princesse” les straps marquent notamment la personnalité et l’inclination des propietaires vers les autres.

Problématique:
Pourquoi s’est développé si bien au Japon et pas en Europe?
– ex. Japan expo

Netsukés (netuske)
– objet vestimentaire traditionnel japonais servant à maintenir sagemoto (obj suspendus)
– Etomologie: ne racine tsuke attacher
– Siècle VIeme
– formes variées (animaux, hommes, situations oriniques)
– Kaugyokusai (Japan 1813 1892) masatsugu / artiste qui réalisait des Netsukes très précieux.

Inrô:
-font partie des objets appelés sagemoto uniquement pour hommes. Du le kimono n’a pas de poche il est attaché à la ceinture.

Straps faits à la main, édition limitée, objet rare, souvenirs… Etc.

Déclin de strap / Arivee de l’iPhone
Envahissement de l’iPhone
Esthétique simpliste
Désigne sophistique
Impossible d’accrocher
Solutions à proposer?

3. Nouvelle tendance complémentaire autour de l’usage du Keitai
Comportement spécifique établi autour de l’usage du téléphone portable
Oriatami – plegable en deux
C’est originalement un cache couverture de livres en papier ou plastique (à clapet)
Évitér d’être regarde par quelqu’un d’autre

Galapagosization
Syndrome de l’île de Galápagos

Changement de vie après la généralisation des nouveaux médias:
Keitai Culture (Keitai bunka) “la culture unique du téléphone mobile”
Société nippone surnomme Galápagos shoko gun
-impacts de médias mobiles sur la conscience corporelle
Années 90′ et 2000
La vie moderne

Syndrome de Galápagos?
Phénomène commercial ou situation des sociétés qui ont évolué dans l’isolement de la globalisation.
– takeshi natsuno: développement technologie I-Mode, professeur université Keio et utilise l’expression “Galápagos syndrome”: “la technologie mobile japonaise peut devenir incompatible et donc isolée du reste du monde”

Texte sur le site du cours:
Telerama 2007 Keitai
Japon, le téléphone portable du futur
“Garls” groupe japonais des filles qui avaient de l’argent et qui achetaient des produits de marque, avaient de l’argent. Elles ont créé la culture des straps*.
– utilisation de mail très avancée par rapport à l’Europe. Vers 90′ (connexion internet dans les téléphones mobiles au Japon)
-réapparition de l’sms à partir de l’iPhone.

Tamagochi 1996 – petit animal

Histoire de Keitai:
“Sha-mail”: messages électroniques composant une photo ou séquence vidéo
– opérateurs ne Japon: NNT, KDDI 2002) et J-phone (2000) actuellement Softbank. Service d’échange par courrier électronique
– début des selphies (photos de soi)
Sha(photo)-mail

Purikura
Photomathon ou tu peux ajouter des objets ou modifier les visages dans photos selfies

“Le Print Club” cabine de photo développées sur place inmediatement.
Société nippone à fin années 90′
Les gens qui détestaient être photographies ont commence à adorer d’être photographies (influence sur le comportement des gens)
La cabine fonctionnelle est devenu un utile de fin narcissiste.

À partir du Print Club développement des sites CosPlay:
S’exprimer et exposer son image.
www.shibusute.com

Cosplay:
Mettre des costumes des dessins animées ou des jeux vidéo pour se prendre en photo
Cosplayers se retrouvent aux comicket, festivals de CosPlay
CosPlay fiesta depuis 1997 au Japon. Plus de 6000 cosplayers
Aux États Unis festivals de costume depuis années 60′
Au Japon depuis années 70′ dans le manga. À partir des années 80′ dans télévision et magazines ils traitent le CosPlay pour un numéro ou émission concentre à ce sujet
1985 TBs
1990 numéro des cosplayers augmente. 1991 200, 1994 600, 1997 8000.

Evangelion. Manga qui explose radicalement l’impression d’Otaku développement Cosplayers

CosPlay summit (world) Japon.

Le cosplay devient populaire dans certaines communautés réservées et commerciaux comme le fashion, marques et boutiques.
– médias mobiles le sha-mail, le print club
-modification de conscience corporelle introduite

Les 3 types de cosplayers
1. Pour l’événement
2. Costume du travail
3. Comme vêtements de tous les jours

1. Ceux qui pratiquent seulement lors événements
– CosPlay hors Japon

2. Beaucoup plus original. Utilisation des costumes spéciaux pour uniforme de travail. Exemple bonne ou serveuse (Maido Kissa).
Exemples: CosPlay café, imoto café, soine ya, mannequin de CosPlay, CosPlay bar. Costume meido*

3. Gothique et Sweet Lolita
Ontologie de la poupée.
Kokusyoku Sumire* (star gothic lolita)
Film: Kamikaze Girl*

Différences:

Mais café lolita: otaku pour hommes. Femme= objet de désire, érotisme, sexualité.

Cosplayers: manga, anime. Pour soi mêmes.

Gothique: mademoiselle. Pour filles et femmes et aussi les hommes… L’existence inacceptable. La poupée=elles mêmes

Artistes liées à la poupée (gothic lolita)
D’homonymie Yotsuya. Eves de l’ancien et l’avenir
Doi Nori
Katan Amano
Koidsuki hime (amour-lune-princesse). Koî tduki himé
Hans …… (Pourpees décomposées)
Etsuko Miura. Blessures et stigmates
Koidsuki…

“On portait un survêt de la naissance… Jusqu à la mort. Voilà. C’est le paradis du survêt . Je suis née au pays du survêt “. -actrice kamikaze girl

Culture Yankee
(années 80′) Des danseurs de la rue; tous les dimanches. Groupe Takenoko-zoku*

CosPlay fiesta
CosPlay: porter un costume et jouer un rôle approprié. Comportement, gestes, façon de parler, poses précises par rapport au personnage.

Situations:
Real blanche neiges a eurodisney en France 2009. Artiste (chercher “Video Real Snow White excerpt” en Youtube).

Exemples photographes:
Norbert Ghisoland 1878-1939 collectionnist photos enfants déguisées.

This entry was posted in Uncategorized and tagged . Bookmark the permalink.