Rapport n°2: Le Cosplay: Histoire d’un grand Phénomène

Introduction:
Née aux Etats-Unis en 1960 sous le nom de « Masquarade », le cosplay a rapidement pris une importance capitale au Japon,pays du manga et des jeux vidéos lorsqu’il est exporté par l’inventeur du mot « Cosplay ». Arrivé en France,le cosplay devient une mode lors des conventions comme la « Japan Expo » ou « Paris Manga ». Mais pourquoi un tel succès ? Qu’est-ce que ce qui pousse le cosplayer à revêtir une autre peau ? Ou plutôt,que gagne t-il a être une autre personne ?

     Avant tout: c’est quoi un cosplay ?
Le cosplay consiste à enfiler un costume de personnages d’animations, de manga ou de jeux vidéos qui nous plait et dont on aimerais incarner pour diverse raison. Souvent, les Cosplayers font tout leur possible pour ressembler à leur personnages. Mais il ne suffit pas de faire un beau cosplay, il faut aussi « vivre » à travers son personnage.

I – Conventions aux Etats-Unis et débuts du mouvement

     Le cosplay est un grand phénomène qui naît en 1960 aux Etats-Unis avec les concours de déguisement. On considère que le premier cosplayer est un homme nommé Forrest J. Ackerman qui est un grand fan et collectionneur de tout ce qui touche la science fiction depuis les années 1920. Il avait porter en 1939 le costume d’homme du futur qui projetait des étincelles à la World Science Ficton Convention (convention sur le science-fiction). C’est alors que l’idée de prendre la place d’un personnage de fiction est née. Le phénomène prendra de l’ampleur et de nombreuses conventions vont voir le jour, portant notamment sur les célèbres séries de Science Fiction de l’époque: Star Trek et Stars Wars.

          II – Des Etats-Unis aux Japon: Le phénomène s’exporte et s’intensifie

mv5bmjazntg3odi1ov5bml5banbnxkftztcwody4nzkyna-_v1_sx640_sy720_

     C’est 1984, que le japonais Takahashi Nobuyuki part aux Etats-Unis pour assister à une convention de science-fiction et il remarque que les fans portent les déguisements de leurs héros. Dés la fin de son séjour, il revient au Japon et raconte le phénomène « Masquarade » qu’il remplacera par le mot « Cosplay ».

Le phénomène se répand comme une traîné de poudre dans les années 80 au Japon et il prendra une ampleur incroyable, faisant du Japon un maître dans l’art du cosplay. La grande particularité du Japon est que les fans n’attendent pas les conventions pour pratiquer leurs passe-temps, il existe des lieux de rassemblement de cosplay comme par exemple le quartier Harajuku et celui de Shinjuku à Tokyo. Et attention, les cosplays sont réalisés entièrement à la main !

Dès les années 1980, les magazines et la Télévision se penchent et s’intéressent sur le sujet du Cosplay et commencent à en parler dans des numéros spéciaux ou dans des émissions concernant le sujet. En 1997, le Cosplay Festa est l’un des plus célèbres évènements au Japon de Cosplay, accueillant chaque année plus de 6 000 cosplayers. Pourtant, au Japon, dans la société des adultes, les Cosplay est considéré comme une des plus petites cultures d’Otaku,réservés aux jeunes qui s’absorbent trop dans le monde des manga.

Il y a un manga qui a joué un rôle exceptionnellement important dans la généralisation du cosplay:
C’est Neon Genesis Evangelion,un anime japonais réalisé par Hideaki Anno du studio Gainax, composé d’une série télévisée de 26 épisodes et de cinq films. Il a également été adapté en plusieurs mangas. La série, diffusée au Japon entre 1995 et 1996, a tout de suite connu un grand succès et a déchaîné les passions, réputée pour la haute qualité de son animation et son scénario alambiqué. Commençant comme une série de mecha classique, Evangelion surprend en s’aventurant dans l’introspection, thème jusque là assez rare dans l’animation. La série aura été autant plébiscitée pour ses grandes scènes d’actions (parfois sanglantes) que pour ses réflexions.
Selon Hiroki Azuma, l’arrivée de Evangelion en 1995 a provoqué une rupture dans le domaine de l’animation Japonaise, et la série est restée inégalée pendant 10 années. Azuma a déclaré, en outre, que, après le boom de l’intérêt pour Evangelion, la culture otaku est devenu un phénomène social de masse.

images     Je vous invite fortement à aller voir ce lien, il vous montrera a quel point Evangélion est LE MANGA qui marqua le plus au Japon.     http://www.ici-japon.com/tag/evangelion

III – L’Europe: Une arrivée tardive mais un engouement dynamique

     C’est dans le milieu des années 90 que l’Europe s’intéresse au phénomène du cosplay et les français se donnent corps et âme à la réalisation intégrale des costume. Un coin particulier est accordé aux accessoires et aux armes réalisé à la main. Petite précision: dans les concours de cosplay, les parties achetées en magasin et non confectionnés par le cosplayer ne sont pas autorisé à participer à la compétition. Lorsqu’ils défilent sur les scène ou participent aux concours, les cosplayer se livrent des combats visuels et reproduisent des dialogues célèbres et cultes de leurs personnages.

LivingIchigo-de78-jecht_cosplay_4_by_ssj4theo-d51t4y3_m

Voici le Deviantart d’une artiste italienne que j’apprécie énormément. Elle fait un travail remarquable sur le Personnage de Lightning Farron, personnage de Final Fantasy 13 de Square Enix:  http://lightningtheartist.deviantart.com/

eyes_of_etro_by_lightningtheartist-d5zd3du

     IV – Après les séries de Sciences-Fiction,place aux Jeux vidéos.

     Les premiers costumes s’inspirent des grandes saga de Star Trek et de Star Wars. Aujourd’hui , Star Wars restent encore fort présent dans les conventions. Mais ont trouvent d’autres thématiques et des personnages emblématiques comme Zelda (The Legend of Zelda) ou Mario (Super Mario), les personnages en armures de la saga Mass effect, Halo ou Warhammer, et en héroique fantasy comme World of Warcraft.

w_zelda-2          w_dsc00060

Chaque convention présente une dominante dans la nature des cosplays: Il y a trois ans à la japon Expo,il y avait une dominante pour One Piece. Il y a deux ans, il y avait beaucoup de cosplay sur Final Fantasy, Naruto et Vocaloid … Tout dépend de ce qui sort en anime ou en jeu vidéo. Il y a un engouement particulier pour League of Legend en ce moment et en Manga,tout le monde parle du manga Shingeki no Kyojin ( Attaque des titans ou attack on titan)  par exemple … Au niveau des séries: Game of Thrones figure en tête de liste avec Daenerys Targaryen à tous les coins de convention ou encore Doctor Who et The Walking Dead.

female_titan_makeup_trial_2_by_timii95-d6u8g47           tZflu0f

Mais la convention par excellence est la World Cosplay Summit qui se déroule à Noyaga au Japon et qui accueille chaque année des pays participant. Les pays envoient un binôme chargé de les représenté et de concourir pour le titre du meilleur cosplay. La France à participé et à remporter un prix en 2007. Les cosplay sont méticuleusement travaillé pendant un an durant voir plus et ils sont réalisé avec les plus grands soins. Les Cosplayer n’ont pas peur de réalisé des cosplay complexe mais d’une grande beauté.

w_1-large

V – Le cosplay: Un art, une exposition de soi et de son travail.

     Il y aurait encore beaucoup de chose à dire sur les conventions cosplay et tout les dérives … Mais je vais en rester là et répondre à la question suivante:
Pourquoi la mode du Cosplay a pu devenir si populaire non seulement auprès des jeunes Otakus mais aussi dans certains secteurs commerciaux tels que fashion,marques, boutiques de costumes et secteurs économique des services ?
Le cosplay permet une modification corporelle, et les cosplayers éliminent le sentiment de timidité et de modestie pour s’exposer eux-même, à travers des photos et des vidéos. Si on arrive à passer ce cap, on peux pleinement s’amuser et se montrer d’une manière différente et détendu. Faire un cosplay, c’est montrer son travail, ce coté artistique de notre personne.

     Il existe 3 types de cosplayers:
1) Le Cosplay de l’événement: pendant les conventions comme « Cosplay Festa »
Les règles sont strictes lorsqu’elles concernent le droit d’image du cosplayer, il faut lui donner la permission pour une photo et il doit de son coté respecter les poses que son personnage prend. Il doit imiter ce personnage profondément et pas seulement que physiquement mais aussi dans son esprit. Si le personnage est un sadique, soyez-le également ! Si il est séducteur ou romantique,faites de même avec les demoiselles que vous croisez !
Mais attention,un personnage de Walt Disney par exemple ne doit pas briser les rêves des enfants ! C’est pour ça qu’il est extrêmes important de le respecter !

2) Le Cosplay de travail: Originale, l’utilisation des costumes comme tenue de travail comme par les exemples les serveuses/serveurs de café: les Maid.
Cosplay café présent au Japon:

static.squarespace

3) Le Cosplay, vêtement de tout les jours: Tenue que l’on porte en dehors des conventions et du travail: Les Gothique Lolita et Sweet Lolita.
Petite exemple de Gothique Lolita qui me vient à l’esprit: Misa Amane de Death Note ou encore Polaris du manga X Day de Setona Mizushiro. Polaris explique même dans le premier volume qu’elle s’habille comme ça en dehors du lycée. Elle dit ne pas se sentir dans sa peau quand elle porte l’uniforme de son lycée.

270px-Misa_Amane     x_day_vol_1_094

Il existe des Cosplayers dont la passion va au delà de tout. Ils vont même jusqu’à vivre le personnage dans la vie réelle. Ils sont cosplayers, ils parcourent les rues de Paris habillé en Assasin’s Creed. Je vous laisse en juger par vous même. Cette vidéo est sacrément bien faite ! A vous d’en jugez !      https://www.youtube.com/watch?v=S8b1zWOgOKA

Conclusion:
En tant que Cosplayeuse, si je dois faire le cosplay d’un de mes personnages préféré, je dois « être » le personnage que j’incarne, je dois le vivre et le respecter au mieux. Je suis loin d’être une professionnelle, d’avoir le physique exacte du personnage et je fais moi-même mes cosplays avec les moyens qui me sont donnés, mais même si mon cosplay n’est pas « parfait »,qu’il a quelque petit défaut mais que les gens de la Japan Expo me croisent et me disent « Regarder, c’est X du manga X » ou qu’ils me demandent une photo en disant « Oh ! Mais votre cosplay de X est superbe ! Je peux vous prendre en photo ? », je n’ai pas besoin de plus. Cela me fait plaisir de voir que mon travail et mon propre cosplay reflète le personnage au mieux.
Lorsque je prend les traits d’un personnage, je me sens bien,je me sens à l’aise et détendu. Je n’ai plus l’impression de me cacher, je me sens libre de mes mouvements et j’assume pleinement mes faits et gestes. Ce que j’aime quand je vais à la Japan expo, c’est l’atmosphère et la convivialité de la convention. On peux parler librement avec des personnages cosplayers ou non,et c’est agréable de voir des yeux se poser sur vous car on sent que les regards sont bienveillants et qu’on ne vous jugent pas. On vous observe, observe votre travail et on vous souris.
J’ai déjà fait les cosplay de Kanda Yu (D.Gray Man), Gakupo Kamui (Vocaloid), Gakupo Kamui Matyoska et je compte faire deux autres personnages pour l’année à venir: Lightning Farron (Final Fantasy 13) et Undertaker (Kuroshitsuji).

This entry was posted in rapport2 Exposition de soi 2014. Bookmark the permalink.