Rapport 02: L’évolution du selfie

Rapport oo2 : les selfies.

 

« Dès que je me sens regardé par l’objectif, tout change : je me constitue en train de poser, je me métamorphose à l’avance en image… une image – mon image – va naître : va-t-on m’accoucher d’un individu antipathique ou d’un « type bien » ? »

(Roland Barthes, La chambre claire, Note sur la photographie, 1980)

Oxford Dictionaries a nommé en 2013, le mot de l’année : SELFIE nom, informel – une photographie de soi même prise avec un smartphone ou une webcam et en suite chargée sur un media social du web.

Le selfie est un objet photographique qui permet la manifestation des nouvelles conversations connectées. Un remplacement de l’expression de la pensée avec l’image de soi même.

Un portrait de situation, avec une propre esthétique qui ne vaut pas par la qualité de l’image ou la beauté du modèle. Le selfie est prête a être envoyée à l’instant pour transmettre à ses contacts la vision la plus immédiate, où  l’authenticité est attestée par la réalisation personnelle, qui doit être de préférence visible dans le cadre.

Le site américain BestComputerScienceSchools a publié une infographie intitulé  « La syndrome du selfie, comme Internet nous rend narcissistes ». La faisons avec nous utilisons les medias sociaux, nous pousse régulièrement à nous exprimer plutôt que écouter, sans savoir plus accepter une forme de critique. Les avatars de réseaux sociaux, nous montrent que l’image choisie par nous, souvent ne corresponde pas à notre représentation physionomique. Un portrait n’est pas seulement un buste, mais la reproduction traditionnelle de la présentation de soi : une déclaration publique de notre  revendication identitaire. Le selfie est caractérisé par une déformation des prospectives et par les défauts formels comme un cadrage incertain du par l’impréparation de la composante occasionnelle.

 

 j-sh04_1 En novembre 2000 seulement au Japon, naquit le téléphone portable J-SH04 produisit par Sharp Corporation et réalisa par J-Phone. J-SH04 fut le premier portable a être été produit au Japon avec une appareil photo intégré et un display en couleurs, comprenant un petit miroir en façade pour faciliter l’autoportrait.

C’est la première fois que l’instrumentation photographique intègre de manière native la possibilité de l’autoportrait.

 

 invenzioni-giapponesi-supporto-per-selfie Aujourd’hui, avec l’arrivée des smart phone des supports sont utilisés pour soutenir la camera, comme des trépieds appuyé par terre ou des baguettes rallonges pour le bras.

 

 selfie-mossi-01 La dernière mode au Japon qui a pris tendance cet été c’est le selfie flou, appelé « bouger la tête pendant qu’on est en train de prendre une photo ».                                         Une autre version du selfie plus amusant au dernier cri entre les adolescences Japonaises.

 

 selfie-in-front-of-the  

Une des traditions du selfie est l’auto-photographie touristique, où il s’agit d’inclure dans la prise de vue, le touriste dans le contexte d’un site connu.

 U.S. President Barack Obama poses with player David Ortiz for a "selfie" as he welcomes the 2013 World Series Champion Boston Red Sox to the South Lawn of the White House in Washington Une variante du genre consiste à profiter d’une célébrité pour se photographier à son coté. Dans ce cas, l’appareil visuel est utilisé comme medium pour attester la présence (J’y suis, j’y étais). Trois éléments sont importants pour le selfie typique: la présence au moins partielle de l’auteur, une situation identifiable pour les destinataires, et la manifestation dans les réseaux sociaux du caractère autoproduit de l’image.

 

 dronie Une dernière alternative du selfie est le dronie qui arrive depuis les Etas Unis. Le droni est l’évolution du selfie, qui ne implique plus la nécessité d’un smart phone, mais d’un drone. Il s’agit seulement de pointer la camera du drone sur nous même et le faire voler dans la direction désirée, pour pouvoir obtenir plusieurs cadrages et un effet plus suggestif du selfie.

 

This entry was posted in rapport2 Exposition de soi 2014. Bookmark the permalink.