Rapport 3.5 : Solo Wedding

SONY DSC

“Je n’attends personne.
Je n’attends pas le prince.
Rester toute seule ne signifie pas que je suis perdante.
De tout de façon, je suis seule ici et maintenant.”

“Solo Wedding” nous raconte une histoire, celle d’un marriage.
A première vu on pourrait penser que la performance de Haru Otani se decline en plusieurs parties, une histoire racontée en plusieurs chapîtres différents. C’est en réalité tout le contraire.

 

IMG_20141126_134910_0   IMG_20141126_134901_0  IMG_20141126_134732_0  IMG_20141126_134728_0

Sa danse contemporaine est un long récit en un seul morceau, il n’y a aucune séparation, tout est liée, c’est une grande chorégraphie avec différents rythmes ou l’on peut s’imaginer défiler devant nos yeux, tour à tour, différents personnages prenant part à ce marriage, que ce soit le mari comme la mariée, la demoiselle d’honneur ou encore le témoin de marriage… Par exemple vers la fin de la performance, l’on peut voir l’artiste changer de place entre le mari et la mariée.

IMG_20141126_134616_0 IMG_20141126_134610_0 IMG_20141126_134520_0 IMG_20141126_134916_0

A la suite de l’éducation stricte de sa mère, et la vision du marriage qu’elle lui à communiqué, Haru Otani à pendant un long moment eu une vision négative du marriage, ce qui finit par changer avec le temps.
N’ayant jamais pu se marier, cette oeuvre est ainsi une façon pour l’artiste de se questionner quand à ce qu’est le marriage, sur ce qu’il représente.

solo wedding

Il semble que le phénomène des “solo wedding” prend de l’ampleur depuis ces dernières années.
On peut prendre l’exemple de Grace Gedler, la femme qui à décidé de se marier avec elle même après en avoir eu marre des échecs amoureux.
Il existe en effet une compagnie à Kyoto, Japon, appelée Cera Travel qui offre un servie de “solo wedding”. Pour une petite somme (moins de 3000 euros) nous est offert un voyage de deux jour, marriage et lune de miel inclus, ce qui permet donc aux jeune femme japonnaise de connaître le marriage. Au moins 10 jeunes femmes ont déjà pris ce service.

Pour beaucoup cela ressemble à une blague, et est assez mal vu, c’est quelque chose que beaucoup considèrent comme ridicule.
Mais si l’on y regarde de plus près, on se rend compte que cela permet à la nouvelle génération de jeunes femmes, de prendre d’abord soin de leurs carrières professionnelles avant de décider à se marier, ou bien simplement, pour celle qui le souhaite, de profiter de la cérémonie de mariage sans pour autant réelement se marier.

 

 

This entry was posted in Solo Wedding 2014. Bookmark the permalink.