Solo weeding

Je vais ici proposer mon interpretation personelle sur la prestation qui nous à été accordé ce mercredi 26 novembre.En aucun cas je ne fait passer cette réflexion pour l’avis personnel de l’artiste, ou pour ce qu’elle aurais voulu démontrer.La prestation commence dans le silence. l’artiste est dos au public et commence à danser. De manière rigolote, de manière  enfantine  presque. Cette danse de l’insouciance est faite de saut , de bond de flexions. Mais jamais le corp se s’approche trop du sol. Car le sol est signe de désespoir. Le fait qu’elle soit dos au public est peut être du à sa timidité, ou alor est ce un référence à la danse classique que l’on faisais souvent pratiquer aux petites filles ( en France en tout cas) ,activité dans laquelle il fallais se tenir à une rampe au mur et qui en général mettais les efant de dos face à une tièrce personne.Sa couette sur la tête et la manière dont elle joue avec nous fait franchement penser à une enfant . Puis Elle arrete de danser, se met face au public, et la musique commence, une musique de mariage evidement. Alors l’artiste commence par une lente révérence, se relève doucement , puis danse debout , regardant en arrière , tournant la tête.Le temps de l’insouciance est passé, voila le temps du mariage, de la petite mort.Le mariage forcé, arrangé semble abordé dans cette prestation. En effet le fait que la danseuse se tienne droite avec une main levé est un signe de serment, renforcé par sa tenue de mariée qui annonce donc un mariage. Ensuite le fait qu’elle tourne la tête collant la bouche a sa main est un signe de dégout . on peux donc supposer que c’est un mariage arrangé avec une personne non désirée.Et ce qui suit le confirme, la danseuse se couche au sol, le signe de désespoir unltime.Elle tombe d’un coup sur le dos, puis continue sa dance au sol. Mêlant les écart de jambes, pou collant son buste contre une jambe, ça à l’air complexe à pouvoir réaliser, et c’est donc le signe qu’elle fait des effort pour “remonter la pente”

Enfin elle se relève lentement, petit à petit, elle retrouve espoir.

elle continue de dancer, de plus en plus rapidement , sa lenteur est partie, et elle regarde le public. C’est sa libération.

A travers cette danse on voit donc les différentes étapes de ce mariage, : l’avant, le mariage, le désespoir,et enfin la libération grâce à la dance.

This entry was posted in Solo Wedding 2014. Bookmark the permalink.