Rapport 3.5 Solo Wedding

                         wedding_dress_27212

Haru Otani est une danseuse contemporaine japonaise. Le thème qu’elle a abordé dans son intervention est “solo wedding”. Elle représente dans sa dance et ses gestuelles l’aspect et l’idée du mariage passant d’une enfant à une adulte. Chaque mouvement appelle à l’encontre du mariage ou plutôt au refus de se marier donc à l’indépendance.

En effet, le mariage est de nos jours une sorte de soumission de la femme à se marier avec un prétendant choisi par la famille dans le cas des mariages arrangés et traditionnelles. Pourtant les femmes préfèrent ne pas se marier et vivre pleinement de leur indépendance tout en se consacrant exclusivement à leur travail. Fonder une famille est ce qu’il y a de plus normal chez une femme dans la vie future, puisque c’est quelque chose de naturelle en soi. Mais certaines choisissent de vivre seules car la vie d’épouse implique souvent des facteurs négatifs avec la famille et la belle-famille. Les problèmes du quotidiens, le fait d’avoir trop de pressions et de tout garder sur les épaules montrent que la femme ne veut pas avoir a subir une telle situation. Elle choisit donc de devenir une femme émancipée et de profiter de la vie.

Par ailleurs, il existe un concept de solo wedding au Japon pour les femmes souhaitant se marier sans être avec un conjoint, mais seule, en vivant seulement l’expérience d’être mariée. D’autres part, certaines femmes sont en relation avec une personne de sexe opposé mais ne veulent pas se marier, et continuent de vivre ainsi, car la notion de mariage signifient pour elles qu’il y a beaucoup de responsabilité.

Etre célibataire ne veut pas dire qu’on est faibles, mais qu’on est fort et qu’on attend toujours la bonne personne. C’est ce que Haru otani essaie de nous faire comprendre :« Je ne suis pas mariée. Je n’étais jamais mariée et je ne me marierai peut-être jamais. Mais pourquoi le mariage m’attire si fortement comme toujours ? ». On souhaite du changement dans la question du mariage, et ne pas toujours instaurer le traditionnel  mariage qu’on nous apprend étant jeune. Chacun et chacune est libre de choisir si il veut se marier ou pas. Le mariage n’est pas une obligation, c’est un choix auquel on prend part, peut importe l’opinion d’autrui, nous en décidons.

This entry was posted in Solo Wedding 2014. Bookmark the permalink.