Rapport n°3.5 : Solo Wedding

A l’occasion de la venue d’ Haru Otani, danseuse contemporaine japonaise, et de sa représentation très personnelle et touchante, nous avons pu aborder la question du mariage à travers le concept du “solo wedding” (mariage solitaire).
Haru Otani l’a dit elle-même, elle n’est pas mariée et ne le sera peut-être jamais. Bien que quelque peu déprimée à l’idée d’être seule, elle a décidé d’y voir le positif : elle est seule ? et alors ?

Le mariage, passage obligé pour beaucoup, est aujourd’hui de moins en moins à l’ordre du jour. Au Japon par exemple, les femmes se consacrent de plus en plus à leur carrière, et laisse de côté leurs aspirations à une vie conjugale.
Depuis peu, des entreprises japonaises surfent sur cette tendance, et proposent des “Solo Wedding” à ces femmes solitaires et désirant de vivre malgré tout cette expérience unique : Site anglais de l’entreprise Cerca Travel
Le concept est simple, pendant deux jours et pour une somme allant de 2000 à 3000 euros, toute une équipe est à la disposition de ces femmes pour les préparer comme si elles allaient se marier. Hotel de luxe, choix de la robe, bouquet, maquillage, coiffure, shooting photo et même la possibilité d’avoir un jeune mannequin à son bras, sont les différents prestations proposées.
plan_kyoto_20140619_04
Sur le site de la compagnie on peut lire certains témoignages de mariées solo :
It really felt like a dream. I didn’t really care about the wedding dress because I was married and had children already.” [divorcee in 50s]
That was the best!! I feel great! I’m dating a guy but have totally put off the pain that is getting married. I always wanted to wear a wedding dress and I didn’t want to regret it, but I also didn’t want to pester my boyfriend.” [single in 30s]
Thank you for the other day. My childhood dream came true at 38…! It really was like a dream.” [single in 30s]
plan_kyoto_20140619_06

This entry was posted in Solo Wedding 2014. Bookmark the permalink.