Exposition de soi et dispositif mobile : Le journal intime.

Exposition de soi et dispositif mobile : Le journal intime.

liste_Le-journal-intime-et-la-litterature-jeunesse_6634

         L’écriture est un art, mais est devenue au fil du temps un moyen de se libérer de ce qui pèse sur notre pensé. Le journal intime est parfois indispensable à certaine personne, le journal est notre histoire, notre monde. Il peut être sous différentes formes :

  • simple journal intime d’adolescente, c’est le plus commun :”Cher journal, aujourd’hui  c’était mon anniversaire, j’ai eu 18 ans, et je crois bien que c’était le pire jours de ma vie. Déjà, des mon réveil, j’ai su que je n’allais pas vivre un extraordinaire anniversaire, puisque je me suis disputés avec mes parents. (etc.) “
  • sous forme d’histoire romancée, ou le “moi” habituel devient quelqu’un d’autre :” Nous étions le 30 septembre, et ce jours la, Sarah se réveilla avec un beau sourire au lèvres. En effet, elle avait maintenant 18 ans, enfin ! Elle se leva rapidement, et fit sa toilette du matin, avant d’aller dans le salon, ou était ses parents, pour déjeuner. Elle n’eut même pas le temps de se mettre à table, qu’une dispute entre elle même et son père éclata. La journée commençait mal. (etc.) “
  • l’autobiographie, qui est une sorte de journal intime romancé, et publié aux yeux de tous.

Comme on parle à un psychologue, notre petit carnet, ou clavier d’ordinateur est un défouloir. Il nous permet d’évacuer toute sorte de sentiments, et de développé un certain coté artistique qu’est l’écriture. Mais a l’heure ou notre vie privée n’est plus réellement privée, pouvons nous encore qualifier un journal intime “d’intime” ?

This entry was posted in rapport3 Exposition de soi 2014. Bookmark the permalink.