Pyuupiru

Pyuupiru est une artiste contemporaine japonaise. Elle travaille dans de nombreux domaines, de la direction artistique, à la conception de costumes en passant par l’écriture. Ses oeuvres portent majoritairement sur des concepts opposés, comme “la vie et la mort” ou “les hommes et les femmes”, inspirées de ses expériences personnelles.

Pyuupiru est né homme, mais progressivement son corps ne lui convenait plus. Il a essayé d’effacer ce sentiment de mal être dû à un trouble d’identité par le port de costumes excentriques, tenues remarquées dans le monde de l’art contemporain.  En 2007 il change de sexe grâce à une opération en Thaïlande.

 

Sa série d’autoportraits montre sa transformation physique et psychologique. Cette série photographique est composée de 38 autoportraits avec chacun un titre personnel tel que: “A bay with slashed eyelids, Female genitalia that were born, Toward a pure and beautiful world,Legs that stand strong…”

Cette série photographique n’a pas été conçue dans le but de devenir une oeuvre. L’artiste a éprouvé le besoin de mettre sur papier tout son changement physique et psychologique. Ce travail lui est venu naturellement. Pyuupiru dit de son oeuvre qu’elle est la “preuve de son existence”.

Nous pouvons remarquer une évolution des émotions dans ces photographies, elles sont incarnées par une violence physique et émotionnelle. Ce changement montre à quel point l’artiste détestait son corps, son sexe. Il était rempli de sentiments négatifs comme la haine, la colère, la souffrance, l’inquiétude.

Sur ses premières photographies son visage est entièrement caché par des masques. Puis au fur et à mesure de sa transformation son profil se dévoile. Sur le dernier cliché apparaît le visage d’une jeune femme souriante, en adequation avec son nouveau corps.

 

C’est une renaissance pour Pyuupiru, son physique correspond enfin à sa psychologie .

This entry was posted in rapport4 Exposition de soi 2014. Bookmark the permalink.