Rapport 4 : Takashi Murakami

Takashi_Murakami

 

Takashi Murakami est un artiste plasticien japonais né le 1er Février 1962 à Tokyo. Il se fait connaitre pour son exposition au Château de Versailles en 2010 ou est présenté des œuvres originales en mettant en mettant en avant la pop culture japonaise ainsi que la culture Otaku, ce qui est devenu quelque chose de très prometteur ayant étudier l’art floral et l’ayant utilisé avec l’utilisation de la 2D dans son exposition. Ce qui a donner envie de s’etre approprier ce style par le Studio Ghibli. TAKASHI-MURAKAMI-2

takashi-murakami-sculpture-bouddha-versailles takashi-murakami-sculpture-fleur-versailles murakami-versailles1 takashi-murakami-versailles

D’autres part il a également participer a différents projets en occident en créant le marché de l’art japonais au profit d’un partage égalitaire au sein de toutes classes sociale durant la fin de la seconde guerre mondiale.  Takashi a collaboré avec des artistes tels que la marque de maroquinerie de luxe Louis Vitton en concevant de nouveaux motifs alliant son univers a ceux de la marque en les ré-interprétants. louis-vuitton-moca-line

 

En 2007 il réalise l’habillage graphique de la pochette et artworks de l’album “Graduation” et réalise le clip “Good Morning” du rappeur Kanye West : https://www.youtube.com/watch?v=6CHs4x2uqcQ

takashi-murakami-kanye-west-graduation

 

S’imposant comme l’artiste pop japonais indépendant face a la comparaison d’Andy Wharol avec sa pop américaine, il n’hésite pas a faire d’autres clip et cours métrages avec Pharell Williams pour le clip “It Girls” en 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=pPZDBF0kei0 ainsi que la création de son film “Mememe No Kurage” : https://www.youtube.com/watch?v=uh8-gseJUN4#t=22

Cette artiste que j’ai choisi et que j’admire nous fait plonger dans un monde coloré et loufoque de la culture pop japonaise et lolita en restant dans le traditionnel tout en variant les conventions avec la culture occidentale, mais aussi le terme Moe qu’il utilise dans ses illustrations avec sa dernière collection Sweet! exposé à la Gallerie Perrotin de Hong Kong. Il tente de combler un fossé culturel en incorporant des éléments de street art occidental dans ses toiles. 

mrsweeet2 mrsweeet8 mrsweeet1 mrsweeet3 mrsweeet4 mrsweeet7 mrsweeet5

This entry was posted in rapport4 Exposition de soi 2014, Uncategorized. Bookmark the permalink.