Rapport 2 – “Selfie”

Un « selfie » est un autoportrait photographique présenté de manière à flatter l’égo de son sujet. La pratique du selfie s’est développé courant 2002 par le biais des réseaux sociaux comme MySpace, Facebook, Tumblr ou encore Instagram. La pratique et la diffusion de ces autoportraits numériques s’est principalement développé grâce à la démocratisation des smartphones comportant une caméra frontale.

 

Je pense qu’il faut arrêter d’idéaliser ce concept de narcissisme décomplexé qui est seulement un outil de communication recherché par les entreprises de la téléphonies mobiles et les personnes voulant vendre leur image. Ce genre de pratique montre à quel point les thèses de Marshall Mc Luhan sont d’une stupidité effrayante d’un point de vue artistique mais pourtant très pertinentes d’un point de vue marketing et communicationnelle. Le concept naissant de « selfie » montre à quel point la communication est un pouvoir puissant créant un véritable impérialisme culturelle prônant l’individualisme, la société de consommation et le modèle économique néo-libérale. Le « selfie » révèle pour moi un malaise sociétale indéniable au sein des pays « développés » qui tendrait à montrer une totale absence de spiritualité. Comme si pour exister nous avions aujourd’hui besoin de nous montrer, de nous vendre et de donner aux autres la consommation de notre propre image. Cela n’est en rien de l’art car dans l’art le message est toujours plus important que la technicité utilisé pour le communiqué.

 

Bref je n’adhère pas a ce concept qui tend a dire que la part de communication présente dans l’art doit forcément le caractériser.

This entry was posted in rapport2 Exposition de soi 2014. Bookmark the permalink.