Exposition de soi – Rapport 4

Cindy Sherman née le 19 janvier 1954 à New York est une artiste photographe  américaine contemporaine. Elle est connue pour ses séries d’autoportraits. Ses œuvres, reconnues à l’échelle mondiale, font d’elle l’une des pionnières de la photographie postmoderne.

                                           cindy-sherman-mac

Durant ses études artistiques au State University College de Buffalo, elle s’intéresse d’abord à la peinture puis se tourne vers la photographie, en tant que médium de l’art conceptuel. 

Elle est diplômée en 1976 et s’installe à Manhattan en 1977 où elle commence à réaliser sa première série d’autoportraits. En 1979 a lieu sa première exposition personnelle à Hallwalls.

Cindy Sherman considère que ses photographies sont à comprendre comme de l’art conceptuel. Son travail, qui se présente sous forme de séries, mène entre autres une réflexion sur le medium photographique, en rapport avec la peinture, sur la place de la femme et sur sa représentation dans la société contemporaine. Elle est son propre modèle. Autrement dit, elle revendique implicitement l’exposition de soi à travers la photographie sous diverse manière.

Son travail critique la société contemporaine qui se caractérise, selon elle, par la mise en scène et, tout particulièrement, l’image que l’on renvoie aux autres et le rôle assignés à la femme américaine moyenne des années 1960-1970. Les autoportraits, dans lesquelles elle se met en scène par le biais de costume et d’attitudes variées sont autant de questionnements sur l’identité et ses modes de représentations. 

Ses influences sont nombreuses, elles s’étendent de l’image picturale et cinématographique à l’image de publicité, de magazine, ou encore à l’image érotique.

                                                             CindySherman-Untitled-Film-Still-06-1977

Dans son œuvre, « Untitled Film Stills », 1977-1980 Cindy Sherman, réalise une série d’environ 69 photos en noir et blanc qui reprend la même atmosphère que les séries B des années 1950.  

Chaque photographie est l’image d’une femme stéréotypée, dans un décor réel. A travers cette série photographique, l’artiste expose son corps, son visage grimé pour en donner une toute autre apparence. Le visage de Cindy Sherman est une base neutre sur laquelle elle inscrit d’innombrables visages. Elle s’expose sans jamais se montrer.

This entry was posted in rapport4 Exposition de soi 2014. Bookmark the permalink.