Rapport 2

Le cosplay mot composé des mots anglais « costume » et « play », est un phénomène qui consiste à jouer le rôle de ses personnages en se déguisant, en imitant leurs cheveux à l’aide d’une perruque ou en réalisant la même coupe de cheveux et le même maquillage.

Les personnages sont souvent tirés de mangas, de bande dessinée, d’animation japonaise, de dessins animés, de films, de jeux vidéo et de comics mais viennent à inclure également les séries télévisées et toute sorte de costumes à thème. On appelle les adhérant des cosplayers.

Popularisé par les salons de jeux vidéo, le phénomène cosplay n’est pas tout nouveau. Si le Japon est le temple du cosplay et se pose même comme l’inventeur du terme dans les années 80, les premiers signes de cette tendance sont à chercher du côté des Etats-Unis, dès les années 60.

Si le phénomène cosplay a été très largement porté par le Japon, il prend ses premières origines aux Etats-Unis. On considère d’ailleurs que le premier cosplayer est un homme nommé Forrest J Ackerman qui, en 1939, débarque déguisé en homme du futur au WorldCon, une convention sur la science-fiction. L’idée de se déguiser à l’effigie de ses personnages de fiction favoris est née. Le phénomène s’intensifie progressivement lors des nombreuses conventions pour atteindre son apogé dans les années 70 et 80 grâce au succès de Star Trek et Star Wars. Les fans se ruent par centaines à ce qu’on appelait alors la Masquerade, un immense concours de cosplay. On se déguise en princesse Leïa, Stormtrooper ou en monsieur Spock. C’est en se rendant à l’une de ses conventions qu’un journaliste japonais invente le terme cosplay.

Les Japonais découvrent le cosplay au début des années 80 et vont pleinement adhérer au phénomène et lui donner une ampleur incroyable. Les cosplayers affichent leur création sur leur site Web et s’exposent dans des conventions. Tokyo devient alors le centre majeur japonais du cosplay.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.