Rapport 4

Tomoko Sawada est née en 1977 à Kobe au Japon. Elle incarne cette génération d’artistes féminines qui choisissent la mise en scène photographique pour explorer la question de l’identité et dénoncer les conventions culturelles contemporaines. Sawada mets en scène ces personnages dans des contexte de notre société comme par exemple des photos de classes ou dans des studio photo. Elle se déguise en multiple personnage pour ainsi critiquer la société dans laquelle nous vivons.

Sa première grande importante série se base autour d’un photomaton (ID400, 1998).FOTO-1-id400 tomoko08

Tomoko réserve un photomaton de la gare de Tokyo et interprète 400 identités différentes. Elle veut mettre en avant le côté camouflage grâce à l’utilisation de plusieurs perruques, maquillages et habits. Son intention est de détourner le processus identitaire du photomaton qui est justement de prendre une photo pour des documents officiels.
En se déguisant, elle nous montre que son identité n’existe plus, donc que le photomaton perd de son utilité.

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.