Rapport 2:

Telle une hirondelle pour le printemps,                                                                                             je l’attend patiemment

Sa main dans la mienne                                                                                                                       mes lèvres sur les siennes                                                                                                               Autant de patience                                                                                                                             pour une inouïe jouissance

Passionnément nos coeurs s’entrelacent                                                                                      Très rapidement tu t’en lasses

photo

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.