Rapport 4 – Ouvrage autofictionnel explication du projet

Pour le projet consacré à la réalisation d’un ouvrage autofictionel, j’ai décidé de vous exposez un travail basé sur le rêve. Quoi de plus personnel que les rêves émanants de notre inconscient, et en même temps, quoi de plus étrange et énigmatique qu’un rêve qui ne reflète pas la réalité dans sa globalité.

Pour cela, j’ai choisi de réaliser un travail de photo montage dans lequel je me suis beaucoup inspirée d’artistes surréalistes comme René Magritte. Pour appuyer ma photo, j’ai réalisé un court texte, dans lequel je raconte un rêve totalement fou que j’ai fait.

A la manière d’un dormeur qui reprend conscience après un long sommeil, il est question de savoir si j’ai réellement rêvé, si je rêve encore, et si ce rêve me parle au point de mélangé rêve et réalité. Est-ce que nos rêves sont des reflets de ce que l’on refoule ? Ou biens sont-ils tout simplement des créations de notre esprit ?

Dans un travail d’autofiction, il s’agit d’inventer un récit mais il y a toujours une part de vrai, minime soit-elle.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.