Rapport n°4 – Syndrome du Galapagos

                L’effet Galapagos est un phénomène commercial de certaines sociétés qui auraient évolué dans l’isolement de la population global. En effet, le téléphone portable japonais s’est développé en marge des autres sociétés, sans possibilité de s’exporter en dehors du pays jusqu’à récemment. iMode était alors inventé en 1999 (équivalent du WAPmais néanmoins concurrent), pour permettre de se connecter à Internet, et ainsi consulter des services et lire ses messages électroniques. Mais cette technologie était incompatible avec tous et donc isolé du reste du monde. iMode était le fournisseur de DoCoMo, dont le principal acteur de création et de développement était Takeshi Natsuno. DoCoMo a même était en partenariat avec Bouygues Telecom mais ce service a peu à peu disparu au profit des Smartphones en 2010.
                Il existe encore aujourd’hui certains produits et concepts qui restent propres au Japon et ne sortent pas de ses frontières comme une coque en forme de livre pour éviter de montrer que l’on en possède un, ou un film de protection sur l’écran d’un téléphone portable qui permet de rendre l’écran illisible selon certains points de vue afin de préserver son intimité.

 

                Au contraire de l’effet Galapagos, l’industrie du Smartphone s’est développée dans le monde entier à une très grande vitesse. Le nombre d’ « ordiphone » ou de « téléphone intelligent » dépasse celui des téléphones portables classiques en seulement quelques années. Ses fonctions très utiles rassemblant l’agenda, l’appareil photo, la consultation de mails et de messagerie, le GPS, etc., font de lui le compagnon idéal à emmener n’importe où, ce qui en fait l’un des objets les plus pratiques jamais inventés. En effet, en plus d’avoir tout à porter de main, un seul Smartphone prend beaucoup moins de place dans la poche qu’un agenda, un appareil photo, un album photo, un ordinateur, un téléphone, un GPS, un livre, etc. J’imagine que c’est tout ceci qui a permis au Smartphone de se développer aussi rapidement à travers le monde, sans compter les fournisseurs tels SFR, Bouygues Telecom et autres qui font des offres de plus en plus alléchantes. Pourtant ce téléphone intelligent ne présente pas que des avantages. Certes ces dernières ne sont pas négligeables, pourtant certaines personnes préféreront largement un bon livre en papier, ou agenda où ils auront concrètement écrit quelque chose. En outre la qualité d’une photo prise par un téléphone n’égalera jamais une prise par un vrai appareil photo. La technologie de ces Smartphones fait perdre tout le caractère précieux des objets concrets que l’on avait jusqu’alors.
                Au vu de tout ce que le Smartphone peut remplacer, nous pourrions imaginer dans le futur un téléphone portable qui ferait office de boîte de maquillage ou encore de parapluie ! Nous ne pouvons être sûrs de rien…

About jacqueline.han

1. Cela fait maintenant neuf ans que j'admire de tout ce qui touche aux mangas. Par ailleurs, avec l'aide de ma sœur aînée, nous avons acquis durant tout ce temps un total de plus de quatre cents tomes actuellement. Bien évidemment, en lisant ces mangas il m'a fallut comprendre certaines choses en rapport avec le Japon, ce qui m'a encouragé à m'y intéresser de plus près. Ce ne fut pas très difficile, étant donné que je suis d'origine chinoise et que ces deux pays ont certaines ressemblances. De plus, tout ce qui touche à l'univers du cosplay, du puripuka/print club, des jeux vidéos japonais, sans parler de la musique et des dramas, me semblent très familiers. Je pourrais presque dire que j'ai grandi dedans. De plus, j'ai aussi participé à plusieurs expositions présentés à Paris (Japan Expo, Chibi Expo, Paris Manga, etc...) qui encouragent à comprendre un peu la culture japonaise. Par ailleurs, je pense qu'aucune personne de ma génération ne pourrait prétendre être sans expérience avec un dispositif mobile. En effet nous sommes la génération qui avons littéralement grandi avec ces technologies nouvelles. Quasiment personne de notre entourage ne se balade sans un téléphone portable sur soi, mobile qui se développe toujours sans interruption. De plus, il existe de plus en plus de moyens de s'exposer dans notre vie actuelle. L'un des premiers est, tout simplement, Internet qui permet à un anonyme de se faire connaître de part le monde à l'aide de blogs ou de sites tels Facebook. Tandis qu'auparavant, ce n'était pas aussi simple, ou pour être précis, c'était différent. Il fallait, par exemple, exposer sa musique pour s'exposer soi-même ou, dans un cas général, son travail. Ce sont donc mes centres d'intérêt en rapport avec le cours, ainsi que l'intérêt que j'y porte. 2. En lisant le descriptif du cours et en participant au premier cours, je me suis rendu compte, tout simplement, qu'il s'agissait d'un cours qui allait me plaire. Ce cours comporte beaucoup de sujets que j'aime, qui suscitent mon intérêt et titillent ma curiosité. Je ne pense pas pouvoir ajouter quoi que ce soit à ma motivation puisque tout est dit dans mes centres d'intérêt. J'aime à croire qu'il s'agira d'un cours qui mêlera plaisir et curiosité. Je suis, par conséquent, plus que motivée pour y participer. 3. Je ne pense actuellement à aucun sujet à traiter en plus des vôtres, je ne manquerai pas de vous en parler si j'y pense à nouveau.
This entry was posted in 4eme cours 26/10/12. Bookmark the permalink.